{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [Messe] 9 octobre 1459

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tullia
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 55
résidence ds les RR : Mâcon (Bourgogne)
Date d'inscription : 28/08/2011

MessageSujet: [Messe] 9 octobre 1459   Dim 9 Oct - 7:53

Le belle brune s'avança dans l'abbatiale, vêtue d'une robe de prêtre. Sa respiration était irrégulière, elle avait peur. C'était sa première messe, mais ce pouvait aussi être sa dernière si elle l'a ratée et qu'on ne lui accordait pas son diplôme...
Tullia respira un grand coup, comme pour se donner du courage. Alors, elle fit sonner les cloches et attendit les habitants du monastère.


Revenir en haut Aller en bas
wilfred_ivanhoe
Maitre des Novices
avatar

Nombre de messages : 2177
Age : 39
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: [Messe] 9 octobre 1459   Dim 9 Oct - 8:06

wil entendit les cloches et comprit de suite que c'était la messe d'une de ses éleves et fut donc le premier a entrer dans l'abbatiale,il s'agenouilla et se signa puis alla prendre place sur un banc réservé aux membres du chapitre non sans avoir salué son éleve en lui faisant un signe de tete,un clin d'oeil et un sourire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://clerey.discutforum.com/
Ecm
Maitre des Novices
avatar

Nombre de messages : 528
résidence ds les RR : Tarbes, Béarn
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [Messe] 9 octobre 1459   Dim 9 Oct - 9:37

En plus des nombreux baptêmes de cette semaine, l'abbaye avait également la chance d'avoir une officiante en ce Dimanche pour dire la messe.

La cistercienne entra dans l'église, salua frère wilfred ainsi que la célébrante, puis s'assit en pensant à la mort de son amie la diaconesse de Mauléon...

Cette messe serrait l'occasion de tourner ses prières vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
olesia
Défunt/Fantôme
avatar

Nombre de messages : 886
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Re: [Messe] 9 octobre 1459   Dim 9 Oct - 9:44

En entendant les cloches retentir, la jeune fille abandonna son travail pour prendre la direction de l’abbatiale saint Bernard afin d’assister à une messe qui allait commencer. Elle longea les divers couloirs et se présenta enfin devant l’ouverture de l’entrée. La jeune fille passa la porte pour longer l’allée centrale, saluant d’un signe de tête discret les personnes et s’installa pour prendre place sur le banc.
Revenir en haut Aller en bas
Tullia
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 55
résidence ds les RR : Mâcon (Bourgogne)
Date d'inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: [Messe] 9 octobre 1459   Dim 9 Oct - 11:41

Quelques personnes venaient d'arriver, et la jeune séminariste reconnu son professeur. Pourvu qu'elle ne le déçoive pas...
Elle s'installa derrière le lutrin, puis commença.


Je vous remercie d'être venus pour ma première messe, et vous souhaite la bienvenue en la maison du Très Haut.

Tullia regarda l'assemblée, et poursuivit.

J'ai beaucoup réfléchi sur le sujet de cette messe, mais finalement il m'est apparu comme évident. En effet, j'ai choisi comme thème la charité. Pourquoi ce thème ? Eh bien parce que en venant ici j'ai eu droit à la charité. Mon professeur m'a enseigné la Foi, et à présent j'estime avoir pleinement conscience de ce qu'est la religion Aristotélicienne. Il n'a rien demandé en retour, il l'a fait par charité. J'aimerais donc faire cette messe en votre honneur, vous gens d’Église, dont les biens matériels passent après la spiritualité.



La jeune femme ouvrit alors le livre des vertus, et commença la lecture.



Citation :
Agonie et Miracle

Sentant la mort arriver, il se rapprocha encore plus de ses fidèles avec lesquels il se mit à entretenir des liens très étroits. Il aspirait à une Église très présente et allant à la rencontre de ses fidèles, à l’ouverture de l’abbaye de Cluny et à une Bourgogne unie dans l’amitié aristotélicienne, prospère et ayant une place dominante au sein des Royaumes. Quelques heures avant sa mort, alors qu’il agonisait, il reçut d’abord l’extrême-onction puis la visite d’un jeune fidèle atteint de la vérole. Les médecins lui avaient prédit une mort certaine d’ici la fin de la semaine. Lui et ses parents entrèrent dans le presbytère en implorant le frère mourant. Le prêtre qui donnait l’extrême-onction voulait qu’il parte, ne voulant pas attraper la vérole, mais Bynarr, de sa voix diplomate qui lui servit tant, l’invita à quitter mais à laisser l’enfant avec lui, de toute façon, qu’avait-il à craindre d’une maladie, lui qui agonisait? Il prit donc l’enfant dans ses bras. En même temps, il cueillit un lys qui poussait dans un bac de bois, sur le rebord de la fenêtre. Bynarr dit alors au malade : «Demain, je ne serai plus de ce monde, j’ai déjà servit le Très-Haut comme je l’ai pu et maintenant, il m’appelle à le rejoindre mais toi, tu as encore tout à apprendre, tout à faire. Pour tout le reste de la nuit, je vais prier pour que le Très-Haut te guérisse et, quand j’arriverai au paradis, je lui demanderai de te soigner. Demain, tandis que l’on me retrouvera mort dans mon lit, toi, tu te réveilleras guérit. Va, prends ce lys et retourne chez toi pour prier.» L’enfant acquiesça et s’en retourna en pleurant de joie. Toute la nuit jusqu’à minuit, heure où il se coucha, il pria le Très-Haut. Bynarr, souhaita de ne plus être visité pour prier l’enfant avec toute sa ferveur, ce qu’il fit jusqu’à minuit, heure où le Très-Haut le rappela. Le lendemain, on retrouva Bynarr mort, les mains en prières, les yeux fermés et le sourire de la satisfaction du travail accompli aux lèvres. Au même moment, le petit enfant qu’il avait accueilli se réveilla, guérit, et dehors de sa maison, on trouva plusieurs dizaines de lys. Plusieurs Sémuriens auraient confirmé qu’il est en parfaite santé et que, chaque jour, il entretient ses plants.

Je pense que vous l'aurez reconnu, il s'agissait d'un extrait de l’hagiographie de Saint Bynarr. J'ai choisi ce texte, car je trouve, qu'il représente bien la charité. Saint Bynarr, dans son lit de mort, s'apprêtait à rejoindre la Paradis, seulement cela ne l'a pas empêché de continuer à ce montrer généreux, même si sa place aux côtés du Très Haut était déjà réservée. Ainsi, Bynarr nous fait comprendre qu'être généreux ce n'est pas seulement suivre le chemin de la Vertu pour aller au Paradis, mais faire preuve de bonté de cœur.

Tullia espérait avoir su exprimer sa pensée, et avoir parlé intelligemment.

A présent, nous allons partager le pain dans l'amitié.

La jeune femme alla donc chercher une miche de pain, qu'elle découpa en morceau et qu'elle distribua à toutes les personnes présentes.

Pour finir, nous allons réciter le Credo.

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Ecm
Maitre des Novices
avatar

Nombre de messages : 528
résidence ds les RR : Tarbes, Béarn
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [Messe] 9 octobre 1459   Dim 9 Oct - 11:50

A l'appel de l'abbesse (ou de la sacristaine, à vrai dire, Eglantine l'ignorait), l'abbesse récita son Crédo:



La célébrante avait choisi un très beau texte. Eglantine se demanda si sa mort ressemblerait à cela. Elle l'espérait de tout son cœur.

Si seulement tout le monde pouvait suivre l'exemple de Saint Bynarr... plus de brigands, plus de pilleurs, plus de mairies en crise...
Revenir en haut Aller en bas
Karel
Novice
avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: [Messe] 9 octobre 1459   Dim 9 Oct - 11:54

Le bâtard entra dans l'église au moment du credo... Arf, il ne s'y ferait donc jamais! Incapable de se lever à une heure raisonnable...

Il récita le credo, et joignit les mains, pour prier pour Mère Eloin, qui lui semblait vraiment sympathique, et qui méritait les grâces du tout puissant... Ha, amnésie, quand tu nous tiens!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Messe] 9 octobre 1459   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Messe] 9 octobre 1459
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapports du Conseil Comtal sous le règle de Prunille de Cianfarano (août 1459 - octobre 1459)
» [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?
» rebelote pour Jade Octobre 1459
» 15 octobre 1459: fête pour Jeanjacob et Laurens de Gilraen
» Programme des élections Ducales Dauphinoises d'Octobre 1459

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Abbaye - Archives :: Abbaye de Noirlac :: Abbatiale Saint Bernard-
Sauter vers: