{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [PRECHES ET SERMONS] : L'abnégation

Aller en bas 
AuteurMessage
frère roger
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4123
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: [PRECHES ET SERMONS] : L'abnégation   Lun 12 Fév - 10:12

Minus Mailhes a écrit:
L'ABNEGATION


Le mouvement inéluctable / Accepter ce qui est.

Citation :
Alors Dieu créa les deux mouvements : les choses lourdes iraient vers le bas et les choses légères iraient vers le haut. Il créa également les quatre éléments. Le plus lourd était la terre. Puis venaient l'eau, le vent et le feu. Il les disposa dans l'ordre hiérarchique de leur pesanteur. La terre se trouvait doncau centre. Elle fut recouverte par l'eau, elle même recouverte par l'air. Enfin, le plus léger des éléments, le feu, vint couvrir le tout.

Afin que mouvement se fasse, Il entreprit de défaire l'ordre hiérarchique des éléments. Il plaça le feu au centre de la terre et l'eau dans le ciel, au-dessus de l'air. Les éléments bougeaient, alternant ordre et désordre, retournant systématiquement du désordre à l'ordre. Dieu se plaisait à voir comment Sa création se mouvait pour correspondre à l'ordre hiérarchique de leur pesanteur.
Création I - §7, 8
Ainsi le mouvement permanent qui nous entoure résulte de la volonté de Dieu. Lorsque le soleil se trouve dans le ciel, le voilà à sa place normal. Mais Dieu l'ayant voulu, il se doit de se coucher avant de réapparaître le jour suivant, éternellement. Ordre et désordre se suivent mais tout tend finalement à retrouver l'ordre.

De même dans notre vie, nous rencontrons parfois des dificultés, nous voyons parfois les choses se trouver dans un ordre qui n'est pas celui auquel nous nous attendions. Et je ne parle pas ici des surprenantes fins de soirée à la taverne.

Non je veux vous parler de ce qui nous frappe sans que nous sachions pourquoi. Mais quoi qu'il arrive, ne soyons jamais surpris car cela doit être avant de disparaître, cela doit arriver avant que l'ordre soit de nouveau là. Car quoi que nous fassions, nous ne pouvons être assez fort pour influer sur le mouvement que Dieu a décidé.


La voie nous a été montrée, à nous de la suivre.

Citation :
Dieu décida que le temps était venu de donner sa véritable place à la seule créature qui comprenait l'Amour, seul véritable sens de la vie. Il se dit qu'il fallait éprouver l'Amour que Ses créatures avaient pour lui.
Création V - §5
La place que nous, humains, occupons aujourd'hui, a été déterminé par la réponse qu'Oane a donné à Dieu. Ainsi, telle cette réponse, motivée par le principe de la création, nous nous devons de faire nos choix en fonction de ce principe.

Suivre la voie de la création, le mouvement qui est le sien, doit être le seul chemin que nous empruntons. L'Amour est ce chemin. Et non seulement nous devons le suivre mais nous avons aussi la responsabilité de le tracer. Le tracer au sein de notre communauté, pour notre communauté.


De l'implication en la communauté.

Citation :
Puis Dieu tourna Sa voix en direction de la créature qui avait affirmé la domination du fort sur le faible. Il lui dit :"Puisque tu es si sûre de ton choix, je te laisse l'occasion de le prouver. Tu conserveras ton esprit, mais ton corps sera fait d'ombre. Ainsi, tu vivras, seul, côtoyant les humains, jusqu'à ce que Je te délivre de ta peine. Ainsi, personne ne te verra et personne ne te nommera, car j'ai moi-même décidé de ne pas le faire.
Création VIII - §3
La créature sans nom a voulu vivre en refusant de reconnaître qu'elle faisait partie d'un tout. Et pour cela elle a été renvoyée en marge de l'humanité, ne pouvant être vu ni même nommée par elle. Ainsi ceux qui parlent en taisant leur nom, ceux qui agissent en dehors des lois humaines, refusant par là d'assumer leur place en la communauté, ceux-là ne doivent recevoir que mépris. Car ils ne font qu'agir comme la créature qui n'a pas de nom.

_________________


Silencieux & aux aguets, l'évêque in partibus d'Héliopolis surgit toujours par surprise ...
Revenir en haut Aller en bas
 
[PRECHES ET SERMONS] : L'abnégation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sermons et messes
» Sermons story
» Video : Sermons immortality
» [Campagne][Hauts elfes] La délégation consulaire
» La congrégation des gémeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Bibliothèque Cistercienne Sainte Illinda :: Textes de références : Mémoires-
Sauter vers: