{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [PRECHES ET SERMONS] : L'exemplarité

Aller en bas 
AuteurMessage
frère roger
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 4123
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: [PRECHES ET SERMONS] : L'exemplarité   Lun 12 Fév - 10:13

Minus Mailhes a écrit:
L'EXEMPLARITE

De la vertu comme seule attitude possible.

Citation :
Le Très Haut associa la matière à l'esprit, pour que ce dernier puisse exister en harmonie avec le monde, et nomma le tout "vie.
Création II - §2
Citation :
Ainsi la matière dont la vie étant composée étant une chose lourde, elle fut posée sur le monde, car elle allait vers le bas. Mais, comme elle était aussi composée d'esprit, qui était une chose supérieure, elle tendrait vers la création divine.
Création II - §4
Créature de Dieu nous sommes. Et la vie qui anime la création nous anime également, nous qui sommes créatures de l'ETernel. Et cette vie nous oblige à pratiquer la Vertu.

Car refuser la vertu, c'est refuser de tendre vers la perfection divine. Et par conséquent, refuser la vertu c'est nier l'esprit. Or, la Vie est l'union de la matière et de l'esprit. Refuser l'un ou l'autre c'est tourner le dos à la Vie.

Quiconque ne pratique pas la Vertu, quiconque ne désire jouir que de la seule matière n'est rien d'autre qu'une ennemi de la Vie.


L'humilité.

Citation :
Tous avaient pour point commun de se vanter d'être l'espèce préférée de Dieu. Leurs talents étaient la raison qu'ils avançaient tous. Les vaches vantaient leur nombreuse progéniture, les moutons leur laine, les oiseaux leurs ailes, les chevaux leur vitesse, les poissons leur possession des mers, le plus territoire du monde, les chênes leur longévité sans égal, le blé, le maïs, les fruits et les légumes leurs goûts et leurs senteurs variés, le cochon sa force...
Création III - §7
Nul ne peut se considérer comme plus favorisé, que ce soi par Dieu ou par sa création. Chacun à ses particularités propres, chacun à ses talents, qui sont tout autant appréciables les unes que les autres. Nul ne peut être exclu pour ce qu'il est ou pour ce qu'il n'est pas car tous nous sommes animés de la même manière par l'esprit divin.


La patience

Citation :
Alors d'une seule pensée de Dieu, toutes les créatures du monde entier furent au courant de la convocation divine. Sans attendre, elles se mirent en route. Il existait une gigantesque plaine verdoyante sur un continent verdoyant. C'était là que le monde entier devait se réunir pour entendre la question divine. C'était là que le sort de l'univers allait se jouer.

Il fallut de nombreuses années pour réunir tant de créatures.
Création V - §6, 7
Rien ne se fait en un jour. Dieu lui-même, pour une question de la plus haute importance, a mis plusieurs années pour réunir l'ensemble de la création, de Sa création. Quelque soient nos entreprises, le temps n'est pas notre ennemi, bien au contraire. Oane a su mettre à profit ces années pour réfléchir au sens de la vie. Et sa réponse sut satisfaire Dieu. Voilà pourquoi il nous faut prendre le temps de voir où nos pas nous mène car bien souvent, le temps nous permet d'éviter bien des pièges.


Refuser d'écouter le mal

Citation :
La créature leva les yeux vers Dieu, mais son regard était plein de suffisance. Elle répondit : "Tu as fait les créatures animées par le besoin de se nourrir. Tu as fait les forts capables de dévorer les faibles. Sans conteste il s'agit donc d'assurer la domination du fort sur le faible !"

Elle ajouta : "J'en veux pour preuve que je suis le dernier représentant de mon espèce. Seul le plus fort a survécu parmi les miens ! Si Tu me nommes "Ton enfant", je saurai Te montrer qui, de toutes céatures, doit ominer le monde."

Elle attendit que Dieu la félicité pour sa réponse, mais en vain. Car Il ne lui répondit pas.
Création VI - §7, 8, 9
Que ceux qui prennent de haut ceux qui sont moins bien lotis qu'eux, ceux qui ne rêvent que de domination et de pouvoir, ceux-là ne méritent que le mépris. Ils ne méritent pas d'être écouté car tels la créature sans nom à laquelle Dieu ne répondit pas, il ne voit pas le sens de la Vie. Ils ne voit que la matière, ils ne voient qu'eux-mêmes. Alors pourquoi prêter attention à des hommes déjà si chéris d'eux-mêmes.

_________________


Silencieux & aux aguets, l'évêque in partibus d'Héliopolis surgit toujours par surprise ...
Revenir en haut Aller en bas
 
[PRECHES ET SERMONS] : L'exemplarité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Bibliothèque Cistercienne Sainte Illinda :: Textes de références : Mémoires-
Sauter vers: