{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mer 21 Mar - 17:13

Une fois la matinée bien avancée, Eilinn Melani alla vérifier que l'Abbaye était nettoyée, afin de pouvoir entamer l'office du jour, qui était un baptême. Mais pas n'importe quel baptême ! C'était celui de sa meilleure amie, la Goupil, ainsi que celui d'un ami d'Aimelina

Bernardo, le moine muet, se mit à la tâche, et les cloches sonnèrent à la volée, attirant l'attention des retraitants et des cisterciens, et annonçant que l'office allait commencer.



La jeune fille alla sur le parvis pour accueillir les futurs baptisés et leurs proches.
Revenir en haut Aller en bas
Jehanne Elissa
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Ven 23 Mar - 10:59

Et les futurs baptisés, ils arrivèrent en modeste pompe - mais tous ensemble, ou peu s'en fallait ! Jehanne Elissa avait fait cela dans l'intimité, et la nouvelle du décès de Paula n'aidait pas à avoir le coeur léger (et encore, on avait épargné à Jehanne le récit des circonstances de cette mort, ce qui valait mieux pour son moral). Heureusement, la Linèta avait cette incroyable faculté à ruminer son deuil en privé, et faire la guillerette conversation en public. Jehanne ne savait pas ainsi dissimuler ses tristesses. Elle était, heureusement, d'un naturel enjoué et ne se laissait pas abattre longtemps par les malheures. Mais tout de même, ceux qui l'avaient élevée étaient... morts.

Il y avait dans la compagnie Germain de Gisors, le vassal d'Aimelina, et il fallait toute l'ingénuité d'une Jehanne Elissa pour ne pas comprendre ce qui se tramait entre les deux. Jehanne le trouvait un peu trop revêche, mais il savait être charmeur. Bref, elle n'avait pas de raison de ne pas sympathiser avec lui... Lapin sur les genoux, dans le coche qui venait du Languedoc, ils avaient voyagé, jouant aux cartes, discutant, dormant.
Ils s'étaient arrêtés dans une auberge à proximité de Noirlac (Aimelina n'avait pas voulu céder à l'austérité d'une cellule de l'Abbaye, quand bien même elle aurait, elle, été gratuite).

Le jour du baptême, les voilà. Jehanne avait revêtu une robe blanche héritée de sa mère. C'était le blanc du deuil comme le blanc de la pureté de qui se présente au Très Haut.

Elle avait convié ses vassaux, mais ignorait s'ils seraient, en fin de compte, au rendez-vous, tout comme elle ignorait si la santé de Magalona lui permettrait de venir.
Mais le plus important, c'était Eilinn, c'était en quelque sorte ce "dû" qu'elle lui offrait, à charge de revanche - et quelle revanche ! Jehanne ne s'était pas encore remise de l'annonce du mariage de son amie.


- « Eilinn ! Si tu savais comme je suis heureuse d'être là. Tante Paula est décédée, mais je crois que la vie continue, et elle sera heureuse, là haut. Tu vas bien, toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Ven 23 Mar - 13:21

La petite troupe s'avança vers l'Abbatiale, et Eilinn accueillit tout ce beau monde avec le sourire.

Bonjour Jehanne, Aimelina, Messire vous devez être Germain Gisors ? Je connais un peu votre frère Arutha vous savez. C'est une triste nouvelle pour la comtesse, je l'ai appris oui.

Puis à la question plus personnelle de la Goupil, l'Avize opta pour le joker.

Oui bien entendu, je n'ai pas de raison de ne pas aller tu sais !


Ce n'était pas tout à fait vrai, mais ce n'était ni le lieu, ni le moment. Seule Aliénor-Marie avait été témoin de l'égarement temporaire d'Eilinn au moment de la Saint Valentin, et elle comptait bien laisser cela enfoui bien profond.


Vous attendez encore du monde j'imagine, nous pouvons patienter le temps qu'ils arrivent ?
Revenir en haut Aller en bas
Aimelina
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Ven 23 Mar - 15:01

Aimelina, descendant de la voiture qui avait fait le trajet auberge-abbatiale, rayonna sous le soleil de l'aube du printemps. Elle avait revêtu cotte et surcotte et voile et bourrelet et fourrure, bref, tout le saint-frusquin kitchissime que lui avait offert la désormais Comtesse consort du Languedoc pour ses noces. Les noces de la Comtesse, pas celles de la Linèta.
S'y mêlaient trame losangée de blanc et bleu, et soie jaune à broderies bleues. Des couleurs chacune belle séparément, qui étaient ici unies au summum du mauvais goût de l'audace.




Très à l'aise dans ses si beaux vêtements, la Linèta salua l'officiante, amie lointaine, cuisinière et, certains le murmuraient, artiste d'aiguille et de fils. Certains le murmuraient, ou plutôt, la Linèta en avait des soupçons, en guise de leitmotiv, le souvenir persistant d'une casquette un peu trop enfoncée sur le front. Mais chut ! Je n'ai rien dit, cher lecteur.

-« Adissiatz, Eilinn ! C'est bien Germain que voilà, très aimable vassal. »

Aimable, j'ai dit, Germain. Alors tu fais risette et tu mords pas. Après tout, c'est un peu ton jour, c'est un peu moi qui t'y pousse, mais c'est pour la gloire de ton nom ; tu le sais ; que t'approuves ou non, osef, ainsi en sera-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Germain_gisors
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Ven 23 Mar - 19:32

J'en ai marre de cette nana-là,
Marre de cette nana.

Il était bien mieux avant ! Mais pour le corps tendre et bouillant de la Siarr, il pourrait bien se faire pape si elle le demandait. Un baptême, ce n'est pas le bout du monde, mais le voyage avec deux pipelettes excellentes dans ce domaine, ça, ce pourrait être le bout du monde pour le Gisors. Il pourrait faire la gueule, clairement qu'il pourrait. Mais quand elle le présente comme aimable vassal, c'est un sourire sardonique qu'il sert à l'officiante.


Et si vous me le demandez gentiment, je donne même la patte.

Des fois, cela pèse d'être le jouet d'une enfant gâtée, et puis des fois, elle paye des choses, elle offre des seigneuries, elle s'offre. Mais des fois, ça pèse.
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Ven 23 Mar - 19:48

Eilinn haussa un sourcil à la réponse moqueuse de Germain, et opta pour une réponse du même acabit, sans sourire, de cet humour pince-sans-rire qui pouvait parfois fâcher.

Je demande seulement la récitation du serment de baptême à vrai dire. Pour les usages exotiques, voire normands, j'avoue ne pas m'y connaitre.

Un regard d'Aimelina à Germain, puis de Germain à Aimelina. Mais Eilinn s'y connaissant autant en relations amoureuses qu'en physique quantique, elle ne sut pas quoi en penser.

Nous débutons quand vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
Jehanne Elissa
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Dim 25 Mar - 17:03

Jehanne hocha la tête à la question de son amie. Oui, ils attendaient du monde ! Eirwen, elle ne savait si elle viendrait. Magalona, malade encore ? Actarius, elle l'espérait, ardemment. Elle avait péché par imprudence, la douleur avait égaré l'une de ses maladroites résolutions et, dieu qu'elle s'en était mordu les doigts ! D'un hochement de tête, qui voulait dire bien des choses, elle accueillit donc la question d'Eilinn :

- « Actarius viendra sans doute et, s'il vient, il sera mon parrain, alors... Attendons-le, ou commençons le baptême de Germain de Gisors ! Je ne sais si tu voulais faire lui et moi en même temps, ou l'un à la suite de l'autre ? »

Ses prunelles d'émeraude glissèrent sur le blond normand. En tout un voyage, elle n'avait su vraiment le cerner, sinon qu'il savait être homme galant tout comme il savait être d'une détestable mauvaise humeur : chose impensable pour l'ingénument joyeuse Goupile.

-« Et puis je crois que Yolanda Isabel a été conviée aussi ? Non ? »

Là, le regard fut tourné vers la Linèta. C'était elle qui avait eu l'idée d'inviter Yolanda. Pour quelle raison précise ? Mystère ! Car ce double baptême, prévu dans l'intimité, voyait des visages les plus divers et inattendus. Mais il se murmurait, il se tramait, en divers lieux, que Yolanda et Actarius seraient peut-être un jour plus proches que Jehanne Elissa elle-même ne l'était de son futur parrain. Futur parrain, futur parrain, futur parrain... Douce mélodie, douce rengaine ! Ce que la douleur ne vous fait pas oublier... !
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Dim 25 Mar - 23:26

Il fallait un aîné dans cette claire assistance faite de rêves, de caractères non encore éprouvés par les ans. Il fallait un chaperon. Ce fut lui, celui-là même qui entrait dans l'église de l'abbaye, celui-là même qui jeta un regard sombre au blondinet dont il n'avait pas apprécié l'attitude lors de la dernière cérémonie d'allégeance, dont il ne comprenait même pas qu'on lui eut octroyé une terre qu'il ne verrait sans doute jamais tant il paraissait détaché et désintéressé de tout. Celui-là même dont le visage finit par s'éclairer d'un sourire à la vue de la seule personne pour laquelle il se trouvait en ses lieux. Puis, il vit... il vit cette robe. Il ne lui fallut guère de temps pour en deviner la provenance. Et cela le troubla au plus haut point. Un instant, il crut même apercevoir la Fleur d'Òc. Celle qui l'avait accompagné si longtemps malgré elle, malgré lui. Car quelques récentes missives attestaient d'une certaine rancune pas tout à fait dissipée quand bien même jamais elle n'avait remis en cause une loyauté qui dépassait, et de loin, l'entendement. Avait-il voulu l'oublier ? Rien ne semblait moins sûr, tant il avait apprécié de la retrouver en maintes occasions, toujours dans un lieu consacré, toujours près du Très-Haut aux confins de sa loyauté, aux confins de sa folie à elle.

Le sourire, qui offrait à ce visage durci par les années, par les deuils et les souffrances une bonhommie indubitablement caractéristique, grandit même lorsqu'il aperçut l'improbable mise de la jeune infirme. Moqueur le Vicomte ? Un peu, sans toutefois l'être véritablement, puisque cette robe affreuse lui rappelait un Louvre dont il avait eu la précieuse garde en un temps déjà lointain. Souvenances encore renforcées au moment où le Sienne de son regard fier et perçant épousa les contours d'une Salamandre qu'il avait connue jeune également, qu'il avait revue souvent au Louvre, qu'il n'avait aperçue plus qu'en de très rares et furtives occurrences par la suite. L'assistance découverte, il se signa. Non pas qu'il brillait par sa piété, mais, disons, qu'il était un vieux de la vieille, encré dans des valeurs inébranlables et que la foi comptait parmi celles-ci. Le colosse s'ébranla.

Quiconque l'eut aperçu quelques semaines auparavant sans le revoir jusqu'à cet instant, aurait pu constaté que l'aspect maladif s'était aussi sûrement estompé qu'avait disparu cette canne. La démarche avait retrouvé de son allant, la silhouette de sa vigueur. Il se devinait sans peine à quelle catégorie d'hommes il appartenait: celle des gens de guerre. Il était bâti pour elle, il avait été façonné pour briller une arme à la main. De son port altier à sa mise simple, de son oeil farouche à ses larges épaules, de sa sobriété éclatante à son assurance incontournable, tout trahissait le noble rompu à l'art du combat. Cette classe de dinosaures, au final, que même la politique et le pouvoir ne pouvaient corrompre tant ils demeuraient profondément victimes de leur franchise et de leurs idéaux désuets. Cette race de loups, aussi sauvages et intrépides face au danger que voués à servir une meute ou à la diriger. Cette catégorie de grognons attachés plus que de raison à des espoirs déchus, à des temps révolus. Cette caste d'indécrottables naïfs, prompts à rire, à sourire même à la mort, et à lever le coude ne de festives occasions. Au-delà du cliché, le Phénix cultivait les paradoxes, dont celui de ne pas être un sot illettré, mais un curieux qui poussait jusqu'à connaître quelques principes de rhétorique byzantine, dont celui encore d'être faible face à son coeur et de ne pas savoir demeurer sourd à ses battements. Ainsi était-il à sa glorieuse quarantaine, ainsi resterait-il sûrement jusqu'au tombeau.

Puis, il y avait cet accent. Celui de sa terre, de son pays. Cette tendance naturelle à l'Oc ensoleillé. Ce penchant pour les inflexions nourries de l'azur enflammé des étés, comme des froides et terribles tempêtes des hivers qui se succédaient dans son Gévaudan natal.


Addissiatz ! Ce fut le seul mot qui s'échappa de ses lèvres toujours figées en un cordial sourire. Un mot adressé à la cantonade, mais accompagné d'un regard qui ne connaissait qu'un horizon tandis qu'il remontait la nef centrale de l'édifice: sa petite étoile.
Revenir en haut Aller en bas
Yolanda Isabel
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Lun 26 Mar - 17:59

L'écho est au son ce que l'ombre est à l'image. Et Yolanda Isabel est tout cela à la fois pour Actarius.

-« Addissiatz ! »

Parce que comme le magicien aurait sorti une colombe de sa manche, c'est une petite lune qui sort de l'ombre du Pair. Lune au visage replet mais à la taille élancée par les centimètres encore gagnés. De passage en Languedoc pour quelques affaires avec le Phénix, hôte du Tournel, pourquoi alors ne pas faire la route ensemble pour gagner l'abbaye de Noirlac ? D'autant plus qu'elle est invitée, et si l'invitation ne dit pas tout, elle laisse deviner la majeure partie. Et surtout, elle met l'eau à la bouche de la petite bilhauda alors avec quel enthousiasme rejoint-elle la seuna faramianda comme elle l'appelle ! Mais pas avant d'avoir osé une caresse, une pression sur le bras de l'Euphor en passant, en courant presque pour les rejoindre ces gens qu'elle aime là-bas. Son oiseau d'Hermès, Eilinn, sa chère et tendre Eilinn, son soutien dans toutes les épreuves, son amie, son mentor, Eilinn qu'elle verra officier pour la première fois ce jour. Jehanne Elissa qu'elle connaît pour avoir été déjà à Cauvisson, mais aussi pour l'avoir vue vaguement au mariage d'Aimbaud et Clémence. La seuna faramianda, sa Linèta, son adorée et certainement pas adorable Aimelina, aussi garce qu'elle est peste, aussi brune et mate de peau qu'elle est blonde et rose. Et lui qu'elle ne connaît pas mais juge déjà d'un regard avant de sauter au cou de son amie à l'amélie pour s'extasier à voix haute.

-« Merveilleux ! C'est merveilleux ! C'est si beau ! Je n'en attendais pas moins de toi ! »

Et le tout assorti d'un rapide clin d'oeil avant de se retourner pour claquer aux trois vicomtesses une petite révérence.

-« On n'est pas en retard au moins ? »

Louper un baptême officié par Eilinn ? La loose !
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Lun 26 Mar - 18:16

Malgré les convenances, malgré qu'elle soit si petite et lui si grand, Eilinn alla offrir une accolade presque filiale au Phénix. Actarius a qui elle en a voulu de partir du Louvre, la laissant au milieu d'harpies geignardes, Actarius duquel elle aurait voulu être plus proche pour accomplir un ancien voeu formulé au Tournel, mais le Louvre en avait décidé autrement. On ne ressortait pas indemne de ce lieu, deux reynes mortes vous le diront, et probablement que la forteresse royale avait mis assez de plomb dans la cervelle d'oiseau d'Eilinn pour lui faire comprendre que les voeux d'enfants n'étaient... que des voeux.

Sa mimolette préférée sortit alors de sa boite comme le diable qu'elle était, et Eilinn lui ébouriffa les cheveux.


Non, nous allons commencer.

Eilinn prit place sur l'autel, faisant signe à Jehanne Elissa et Germain de s'asseoir au premier rang. En même temps, l'abbatiale n'était guère remplie, surtout en comparaison du dernier office d'intronisation des nouveaux novices, qui avait réuni une foule impressionnante.
Mais n'entendait-on pas mieux Dieu dans le silence sacré des lieux saints, parmi ceux que l'on aimait ?


Tout d'abord, nous allons confesser nos péchés, nos actes, pensées et paroles peu vertueuses, et demander à Dieu son pardon.

Revenir en haut Aller en bas
Jehanne Elissa
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Lun 26 Mar - 22:21

Elle était peut-être dans la robe blanche de sa mère, la Goupile, mais elle ne l'avait jamais vue, sa mère, sinon un petit portrait, et elle n'avait jamais affronté cette vision fantomatique. Sur les traits de Jehanne Elissa, une santé, fraîche et rosée, qui n'avait jamais effleuré le visage d'albâtre de sa mère. Sur les traits de Jehanne Elissa, un sourire aux dents d'un bonheur que Marguerite n'avait qu'entrevu. Elle s'élança vers son futur parrain, sitôt qu'il fût entré. Ces voiles blancs volants, c'étaient autant de papillons. Ses yeux d'émeraude, c'étaient deux miroirs couverts de poussière d'étoile.

- « Oh, Actarius ! Merci, merci d'être venu ! J'étais si heureuse de votre dernière lettre, comme si tout le reste n'avait été qu'un mauvais rêve ! »

Elle le serra contre elle, lui l'homme droit, épais, puissant et mûr ; elle la jeune pousse, qui avait manqué fané, qui avait retrouvé racine et sucs.
La jeune fille, qui avait déjà tant grandi, qui était une femme, en vérité, plaça sa main toute fine dans celle d'Actarius, et nul n'aurait osé y voir autre chose qu'un amour filial.

Elle se plaça au premier rang, son futur parrain à son côté, et Germain, non loin. D'une voix sincère, ayant pleinement à l'esprit d'avoir longtemps abandonné ses amis, et d'avoir peiné son futur parrain, elle récita :


- « Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action,
Je supplie tous les Saints, et vous, mes amis, de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés. »
Revenir en haut Aller en bas
Germain_gisors
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mar 27 Mar - 17:18

Enfin des têtes connues. Enfin, pour ce que connues veut dire.. Le grand baraqué qu'arrive, il l'a déjà vu à son propre ennoblissement. Et l'espèce de petite grosse qui arrive en braillant, il ne la connaît pas alors il salue rapidement avant de regarder Aimelina d'un air perplexe, tout à fait du genre " Mais c'est quoi .. Cette chose ?" Pourtant un mot reste dans son esprit, un prénom "Yolanda". Il la connait au moins de nom, son frère, son nabot de frère la connaît.

Mais trêve de mondanités et de blablabla, la curetonne dit quelque chose et il manque de s'étouffer avant de se reprendre.

Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action, Je supplie tous les Saints, et vous, mes amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Voilà. Voilà où on en est Dieu. J'ai débauché une fille. J'ai fait l'amour avec ça. J'ai aimé ça. Elle a aimé ça. On a même pas fait de mômes. Foudroie moi ô foudroyant foudroyeur !
Revenir en haut Aller en bas
Aimelina
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mer 28 Mar - 12:34

Aimelina gloussa à la vue de la seuna bilhauda, et lui baisa le front avec entrain. Une courbette pour tonton Acta, toujours le bienvenu, mais ce n'était que tonton Acta, et d'ailleurs, Jehanne déjà l'accaparait.
Tout sourire, la Linèta papillonnait des yeux de malice à l'attention de Yolanda.


-« Mais toi, comment t'es habillée ! On dirait pas la petite princesse d'Anjou, c'est si... Simple ! »

Bien sûr, elle la voyait dans de simples appareils à la salle Jehan de Volpilhat ou dans l'intimité relative de la Tour Jean-Sans-Peur. Mais à une cérémonie, la voir vêtue sobrement, sans frasques, c'était presque une insulte à leurs réputations, Yoli de Lady Gaga, elle de Miss Kitch, à elles-deux redoutable duo.

-« C'est tant de joie que t'as accepté de venir, meuna bilhauda ! C'est que j'aurai un petit service de... couture, à te demander. Mais on en parlera plus tard, Eilinn va commencer. »

Et d'aller vers l'autel de l'Abbatiale. Ils étaient peu nombreux, ils tenaient tous au premier rang : pratique !

La Linèta tartina son confiteor du bout des lèvres. Elle venait de recevoir le baptême, où elle avait déjà pu confesser la plupart de ses péchés, et depuis, c'était bien connu, elle était blanche comme la virginale robe de Jehanne.
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mer 28 Mar - 20:44

Eilinn prit alors son livre des Vertus, cherchant le marque-page qui l’intéressait au milieu de ces centaines de pages, dont certaines qu'elle connaissait par coeur. Pour une fois elle n'avait pas envie de parler du traditionnel texte du baptême, qu'elle réservait pour les offices ou elle ne connaissait pas les futurs baptisés.

Elle porta son choix sur Saint Louis, qui avait eu une influence non négligeable sur la province languedocienne, d'ou provenait la plupart des personnes présentes ici en ce jour. Même si il était fransiscain, personne n'est parfait.


De 1245 à 1254, Saint Louis mena une grande croisade en terre languedocienne. A son terme, il solidifia le Languedoc contre les forces hérétiques. Il était cependant conscient que cette terre est en proie à l'hérésie malgré la victoire. Alors qu'il repartait pour Paris, il fit une halte à proximité d'un lac pour y établir un campement et passer la nuit. Après avoir bien festoyé avec ses soldats, le saint roi alla donc se reposer dans un sommeil profond. C'est à ce moment-là que lui apparut en songe l'archange Miguaël. Il lui dit alors :
« Louis, réveille-toi, ouvre les yeux. La victoire que tu viens de remporter par le sang et par le feu est déjà menacée. » Alors il lui montra ce qui allait arriver puis il lui dit : « Il faut protéger cette terre de l'hérésie et propager le message de Christos. Va, lève-toi et va prier Ton Créateur. »

Deux siècles se sont écoulés depuis le message de l'Archange Miguaël à Saint Louis. Pourtant jamais la menace hérétique n'avait été aussi proche qu'elle ne l'est aujourd'hui, se faufilant dans les mots doux des réformés, dans les promesses des Cathares, et dans les murmures du Sans-Nom, qui jamais ne cesse de nous tenter.
Aujourd'hui, Jehanne-Elissa de Volpilhat, Germain Gisors, vous allez recevoir le sacrement du baptême, et entrer dans la communauté des saints. A votre tour, vous prendrez les armes, ou bien les mots, pour protéger ceux qui vous sont chères, vos terres, vos valeurs, contre la menace de l'hérésie et de l'hétérodoxie. Comme Saint Louis, vous remporterez des victoires, mais aussi des défaites, dans le chemin qui vous menera à la Vertu. Mais la prière, la confession, la croyance en Christos, en Aristote, en la parole du Très Haut, vous guideront vers le Paradis Solaire.

Actarius d'Euphor, parrain de Jehanne Elissa, veuillez vous approcher, avec votre filleule je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
Yolanda Isabel
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mer 28 Mar - 21:04

Règle numéro une quand on ne croit pas en toutes ces bondieuseries, c'est de faire exactement comme les autres. Linèta s'avance au premier rang ? Elle suit. Jehanne Elissa récite le confiteor d'une voix sincère ? Elle tente d'imiter les accents d'émotion dans sa voix. Mais toujours dans sa tête, il y a cette question en sommeil : Quelle couture ? Elle entend à peine quand il est question de Saint-Louis, elle entend à peine parce que la route l'a épuisée et qu'elle se concentre pour retenir la pire insulte qui soit pour Eilinn en ce jour. La mâchoire se crispe, les yeux se mouillent et soudain, c'est irrépressible.

Elle baille. L'odieuse sale gosse ! Un baillement discrètement dissimulé derrière ses deux mains qu'elle colle l'une contre l'autre comme en prière. Le symbole même de la piété tiens. Et elle essaye de reprendre pied, de se concentrer de nouveau. Ouais, Saint Louis, c'est bien ! D'ailleurs, Marraine ne disait-elle pas souvent que Saint Louis devait bénir le Royaume de France ?!
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Dim 1 Avr - 14:44

Proprement assiégé, le Phénix loin de repousser l'assaillant, les assaillantes plutôt, leur offrit sourire et rendit avec bienveillance leurs accolades respectives. Il apparaissait comme rayonnant, visiblement heureux d'être présent, de revoir la Salamandre autant que sa "petite étoile". Heureux également d'apercevoir Aimelina, dont il avait appris la douloureuse perte, dont il devinait le masque de dissimulation et par la même le courage. Lui-même s'efforçait de ne pas montrer ses peines, avec le temps, les deuils successifs, il avait également appris à prendre son parti. Puis, étrangement, si la douleur était présente, elle n'avait rien de comparable avec celles qu'il avait endurées par le passé. Son dernier entretien avec Paula, un soir, dans une taverne de Mende lui avait permis de se préparer, d'accepter également un choix et même de le respecter. Cette fin était une libération.

Car pouvait-il exister pire agonie que celle d'appréhender sa folie lors de ses rares moments de lucidité ? Le silence, la plénitude, elle les avait mérités n'ayant pas réussi à convaincre son filleul qu'elle passerait son éternité sur l'enfer lunaire. Non, cela lui était tout bonnement inconcevable. Et encore à cet instant, tandis qu'il se tenait aux côtés de Jehanne, il ne pouvait l'envisager. Sans aucun doute aurait-il bien moins heureux si Paula avait eu raison de son obstination. Mais tel n'était pas le cas, puisqu'il l'imaginait baignée de lumière, près de Marguerite, le regard porté sur ses proches qu'elle ne manquait pas de bercer de ses chaleureuses pensées post mortem. Pour sûr, elle veillait sur lui, sur ses filles, pour sûr, elle nageait dans la béatitude guérie de ses tourments et de ses maux.

Loin de ses considérations puisées dans son inconscient, l'Euphor s'en remit au Très-Haut toujours souriant comme les autres personnes présentes.


Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action, je supplie tous les Saints, et vous, mes amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

A l'appel de l'officiante, le futur parrain reprit la main de la jeune et insouciante Volpilhat. Une main douce et délicate, une main fragile et innocente, perdue dans une puissante poigne qui avait fait couler le sang, qui avait scellé des missives enflammées, qui avait appelé de ses gestes à la guerre contre le Ponant, qui avait soulevé maintes chopines, maints verres vénitiens, qui avait parcouru le corps de feu son épouse, dessiné la silhouette d'une ténébreuse silhouette... Assurément, il avait beaucoup péché, assurément il s'était déjà confessé, assurément il serait amener à le faire encore. Main dans la main, l'improbable couple approcha de la Salamandre.
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Lun 2 Avr - 22:54

Eilinn vit s'approcher sa chère amie et son futur parrain, et poursuivit l'office. Il n'y avait plus la place ici pour la vicomtesse, l'oiseau d'Hermès, le Chariot du duc du Lavardin. Même si cela lui faisait plaisir de célébrer cet office, elle n'en prenait pas moins au sérieux sa charge de diaconesse. Elle fit semblant de ne pas voir le bâillement de sa Mimolette, préférant ne pas se laisser déconcentrer. Le rituel religieux était rassurant dans sa quasi-immuabilité, chaque chose étant accomplie en son temps.

Une fois que le Phénix et la Goupil furent devant elle, elle regarda le futur parrain.


Actarius d'Euphor, vous qui avez désiré d'être le parrain de Jehanne-Elissa, nouvelle fidèle de l'Eglise Aristotélicienne, êtes-vous prêt à la guider sur le chemin de la foy et de la Vertu, de la conseiller et de l'écarter des tentations du Sans-Nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mer 4 Avr - 12:10

Regard planté dans celui de la Salamandre. Une regard toujours de Sienne, toujours aussi franc, toujours aussi farouche au point qu'on aurait pu croire l'animal vicomtal indomptable. Et pourtant, il était plusieurs choses qui le rendaient éminemment docile. Sans être vraiment pieux, il demeurait un homme de foy. Il croyait au Très-Haut, il croyait en ses bonnes oeuvres, et il y croyait sans doute bien plus qu'en Rome. Docile ? Oui, face à la divinité. Jamais face aux hommes ou aux femmes. Jamais totalement du moins.

Oc ! Je le suis, rétorqua-t-il sobrement. Inutile d'en faire plus. Quatre mots prononcés avec conviction valaient mieux qu'un long discours.
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mer 4 Avr - 19:10

Eilinn hocha la tête à la courte réponse du Vicomte, en signe d'approbation. Que celle-ci soit courte ou longue ne changeait rien à l'affaire, tant que l'engagement du futur parrain semblait manifeste.

Veuillez approcher avec votre filleule dans ce cas.

Eilinn se dirigea vers le baptistère empli d'eau bénite, invitant Jehanne Elissa et Actarius d'Euphor à la suivre.
C'était désormais au tour de Jehanne Elissa de parler, et de réciter son serment de baptisée. Par prudence, Eilinn avait une anti-sèche pour la Goupil, au cas ou.


Jehanne Elissa de Volpilhat, veuillez réciter le serment qui fera de votre un membre de la communauté des Saints.

Revenir en haut Aller en bas
Jehanne Elissa
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Sam 7 Avr - 14:51

[HRP] Pardon pour le retard Embarassed [/HRP]

La main de son parrain en devenir, la main d'Actarius, c'était la promesse d'un soutien, c'était la chaleur d'une présence, pour aujourd'hui et pour demain. Elle était aussi forte et bien dessinée que celle de Jehanne était clair et élancée, fine et fragile, comme tout son être, comme une insouciante fleur de jasmin, à l'odeur raffinée et distraite, enjouée, qu'un coup de vent envole.
La voix du Phénix, profonde et grave, fit frissonner le cœur de Jehanne Elissa. C'était une voix sans âge, c'était une voix qu'elle avait entendue avant même sa naissance, parce qu'il avait été là pour sa mère, parce qu'il serait là pour elle, et peut-être même pour ses enfants. Il l'avait protégée de ses bras lorsque la tourmente avait frappé Marguerite. Mère jamais connue, comment lui ressembler ? Ils semblaient tous le craindre terriblement, et lui dire pourtant qu'elle avait les mêmes traits.
Mais pas ses dents de devant, pas ses dents du bonheur, qui disaient tout son allant et tout son caractère heureux. Aux mots d'Actarius, un sourire de la Goupile les révéla largement. Alors, elle prononça le serment qu'elle savait par cœur depuis des années, dans l'attente de ce jour sans cesse repoussé. Ses doigts pressèrent un peu plus ceux de son parrain.


- « Je reconnais en Dieu le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde. Je reconnais l'Eglise Aristotélicienne comme mon guide dans la connaissance de Dieu, et je jure de lui rester fidèle ainsi qu'à son autorité, seule représentante sur terre de l'Être divin. J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa Beauté. Je désire que mon nom apparaisse comme baptisée et servante de Dieu tout puissant. »
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Sam 7 Avr - 21:48

Le serment fut récité et Eilinn se saisit d'un calice, l'emplit de l'eau du baptistère, avant d'en faire couler sur la chevelure de feu de la Goupil.

En ce vingt-et-un mars mil quatre cent soixante, je te baptise au nom de la Sainte Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l'Amitié de Tous les Saints et l'amour de Dieu.


L'eau ruissella à terre, et Eilinn tendit Jehanne Elissa un pan de tissu dans lequel s'essuyer les cheveux. Le temps était encore bien frais pour risquer la mort. Tandis que la rousse vicomtesse épanchait l'eau bénite, Eilinn présenta un cierge allumé à Actarius d'Euphor, qui en tant que parrain, le transmettrait à sa filleule. Cela laissait le temps à la Volpilhat de se sécher avant de s'en saisir.

Que ce cierge soit symbole de la lumière du Très Haut, que celle-ci te guide dans les épreuves, dans le doute.

Ce fut ensuite la médaille aristotélicienne qui fut présentée.

Puisse-tu arborer cette médaille en toute occasion pour montrer ton appartenance à l'Eglise Aristotélicienne.



Les derniers mots furent pour Actarius d'Euphor.

Je vous la confie, puissiez-vous guider votre filleule honorablement sur la voie de la Vertu.

La diaconesse attendit patiemment que son amie aille se rasseoir, avant d'appeler Germain Gisors.
Revenir en haut Aller en bas
Jehanne Elissa
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Lun 9 Avr - 16:23

Jehanne sentit l'eau couler et frissonna, mais elle n'avait pas froid. Frisson divin, frisson de joie, instant entre tous solennel ! C'est un large sourire qu'elle offrit à son amie, au moment de récupérer le linge qui lui permettait de se sécher. L'eau sur le feu de ses cheveux... L'eau y avait glissé dans le vaincre ! Elle était elle-même encore, elle-même toujours, mais cette fois, unie à tous les autres aristotéliciens, dans le même amour.

Ses mains blanches se refermèrent sur la précieuse médaille.


- « Merci... »

Un regard ému à Actarius et la flamme qu'il tenait conclut cet événement décisif dans une vie. À pas lents, songeant à Paula qui ne serait plus jamais là, elle retourna s'asseoir.
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mar 10 Avr - 18:23

Ce "Merci" fut un baume pour Eilinn, qui la soulagea un instant de ses tourments. Elle adressa un sourire ému à son amie, tout aussi heureuse qu'elle de son entrée dans la communauté aristotélicienne.
Il était désormais temps de passer au baptême suivant. Eilinn resta près du baptistère et appela le normand.


Germain Gisors, veuillez vous approcher je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
Germain_gisors
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mar 10 Avr - 22:05

Hein ?

Ah oui ! Le baptême ! Figurez-vous qu'il y a une pierre dans l'angle là-bas qui est fissurée, et c'est tout à la contemplation de cette pierre qu'il était pendant l'exposé sur Saint Louis. Pas que le grand roi le laisse de marbre, plutôt que le marbre de l'abbaye l'intriguait, la pierre n'est pas la même que la chapelle de Gisors, et chaque escale loin de la Normandie lui est une découverte. Il écoute pourtant le question/réponse de l'officiante, se pose la question de savoir ce qui pousse une jeune fille pas trop moche à regarder à s'enfermer dans une église, à s'enfermer dans des tenues loin d'évoquer les robes extravagantes d'Aimelina ou délicates de Jehanne. A toute chose, son opposé, le mâle pour la femelle, le Mal pour le Bien.

Il était arrêté là, à ce genre de questions quand la Melani l'appelle, il opine du chef pour indiquer qu'il la rejoint. Sa main pourtant vient se saisir de celle d'Aimelina, avec un sourire en coin. Elle l'a entraîné là-dedans, et elle doit venir. En tant que Marraine.


Mon p.. Ma soeur ? Puis-je avoir moi aussi une Marraine pour me garder des turpitudes que pourrait vouloir m'inspirer le Sans-Nom ?

AH AH AH AH ! Ton narrateur rit, public.
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mar 10 Avr - 22:10

Si la demande de Germain surprend Eilinn, cela ne se voit pas. Non en fait la diaconesse ça lui est aussi égal que sa première crème au beurre. La main du Gisors sur celle de la Vicomtesse-Capitaine-Crochet, l'officiante en fait donc une déduction concernant la demande. Ayant assisté au baptême d'Aimelina, Eilinn sait donc fort fortuitement qu'icelle est baptisée.

Si celle-ci est d'accord, tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelina
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mer 11 Avr - 23:46

Le couple Jehanne - Actarius, c'était l'antithèse du couple Aimelina - Germain. Le premier était un couple filial, un couple pur et deux cœurs battants à l'unisson, l'un vers le passé, l'autre vers l'avenir, et ils se rencontraient dans le présent. Aimelina et Germain, c'était du présent sans passé et, probablement, sans avenir ; c'était l'absence totale de vertu, c'était la roublarde galanterie surjouée, c'était le stupre, le f**tre, ça puait, c'était bon, c'était honteux, ils s'en foutaient. À peine le cachaient-ils.
En théorie.

En pratique, là, Germain péchait sérieusement ; pour un peu, il serait romantique et honorable. Aimelina, cherchant l'erreur, minauda, se sentant concernée :


-« J'accompagnerai Germain, bien sûr ! »
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Jeu 12 Avr - 19:52

A la réponse de la Lineta, l'accord fut donné.

Très bien. Aimelina de Siarr, vous qui souhaitez être la marraine de Germain Gisors, nouveau fidèle de l'Eglise Aristotélicienne, êtes-vous prête à le guider sur le chemin de la foy et de la Vertu, de le conseiller et de l'écarter des tentations du Sans-Nom ?

La question était rituelle, même si Eilinn, sachant Aimelina un peu... ecervelée, doutait qu'elle puisse être vraiment utile dans une quelconque discussion théologique. Enfin bon... elle attendit tout de même la réponse de la jeune fille, qui serait sans nul doute positive.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelina
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Jeu 12 Avr - 22:05

Hey, Germain ? Tu viens avec moi sur le chemin de la vertu ? Tant que tu suis mes tentations, tu ne suis pas la voix du Sans Nom, n'est-ce pas ? Parce que j'en ai un, de nom, moi, un nom que tu aimes à chanter, rossinhol !

-"J'y mettrai tout mon coeur." Elle sent la main de Germain tenant la sienne, ses doigts à elle sont moites. C'est délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Ven 13 Avr - 21:57

Comme c'était mignon. Si Eilinn avait eu un tant soit peu d'émotivité ou de romantisme, elle aurait écrasé une larme au voeu pieu de la Lineta. Mais il n'y eut qu'un sourire affable.
Eilinn fit alors signe aux deux jeunes gens de s'approcher du baptistère ou elle se trouvait, et elle s'adressa à Germain.


Germain Gisors, veuillez réciter le serment qui fera de votre un membre de la communauté aristotélicienne.

Pendant ce temps, elle reprit le calice, s'apprêtant à le plonger dans l'eau pour accorder une petite douche au normand.
Revenir en haut Aller en bas
Germain_gisors
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Sam 14 Avr - 9:28

Elle est sérieuse là, sa Galinète ? Tout son coeur ? A-t-elle seulement un coeur ? Il ne se leurre pas le Gisors, il sait qu'il s'agit d'une futilité pour elle, et parce qu'elle agit comme il le faisait avant, il sait que la passade la lassera un jour, et lui, il restera là. Pourtant, même s'il s'est fait prendre au chant de la Linèta, il sait qu'il l'usera jusqu'au trognon pour garder par devers lui un peu d'amour-propre. Pensées peu pieuses à l'orée de son entrée dans la famille aristotélicienne.

Et il récite.


Je reconnais en Dieu le moteur du monde, la ... Pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde. Je reconnais l'Eglise Aristotélicienne comme mon ... Guide dans la connaissance de Dieu, et je jure de lui rester fidèle ainsi qu'à son autorité, seule représentante sur terre de l'Être divin. Euh ... J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa Beauté. Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu tout puissant !

Coup d'oeil à droite, coup d'oeil à gauche. C'est ça ? J'ai tous les points ?
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Dim 15 Avr - 9:04

Le serment fut récité, et il eut droit à sa récompense. Le calice se déversa sur sa tête, inondant les cheveux blonds et Eilinn récita la formule rituelle.

En ce vingt-et-un mars mil quatre cent soixante, je te baptise au nom de la Sainte Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l'Amitié de Tous les Saints et l'amour de Dieu.

Un pan de tissu lui fut donné pour qu'il puisse s'essuyer un peu, et la diaconesse tendit à Aimelina un cierge allumé, symbolisant la lumière de la sagesse aristotélicienne.

Que ce cierge soit symbole de la lumière du Très Haut, que celle-ci te guide dans les épreuves, dans le doute.

Ce fut ensuite la médaille aristotélicienne qui fut présentée au jeune Gisors maintenant un peu moins humide.

Arborez cette médaille en toute occasion pour montrer votre appartenance à l'Eglise Aristotélicienne.



Veuillez maintenant aller vous rasseoir, vous allez réciter votre premier credo en tant que fidèle Aristotélicien.

Eilinn adressa un sourire au couple, et retourna sur l'autel.

Nous allons désormais réciter le Crédo.

La diaconesse récita le texte, vérifiant bien que les deux nouveaux baptisés faisaient de même.

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelina
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Dim 15 Avr - 22:25

La Linèta récupéra la bougie en sa main valide. Ironique, pour cette donzelle qui n'était pas une lumière, loin de là. Elle récita ensuite, à la suite d'Eilinn et comme les autres, le crédo :

-« Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

Amen ! »


Elle regarda Germain, puis Jehanne Elissa. La phase un de son plan machiavélique pour la rendre *vraiment* heureuse venait de s'achever, sans que la rouquine ne le sût.
Il faudrait maintenant préparer la phase deux... Mais avant cela, elle devait parler couture avec Yolanda.
Revenir en haut Aller en bas
Germain_gisors
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Lun 16 Avr - 8:33

De la flotte.. Maudites soient les bonnes femmes. Pourtant, il sourit, amusé, on se venge comme on peut. Sexe faible, je t'aime quand même. Le tissu est attrapé et sommairement utilisé pour rincer les rigoles d'eau qui dégoulinent le long des mèches de cheveux. Il suit la flammèche qui passe des mains de l'officiante aux mains d'Aimelina, là encore, il sourit mais pas assez vite pour que les lèvres ne s'étirent de nouveau quand on lui présente la médaille qu'il reçoit avec un remerciement silencieux. Et puisque la maîtresse l'a dit, on retourne s'asseoir. Dans sa paume, la médaille le gratte comme jamais. Cela s'appelle une mise en garde Germain, fais attention.. Mais il ne fait pas attention au destin, son regard se pose sur la Galinèta, et il attend l'approbation discrètement, tandis que machinalement, il scande comme les autres.

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN.
Revenir en haut Aller en bas
Jehanne Elissa
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Mar 17 Avr - 19:17

- « Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

Amen... »


Ces mots étaient le sceau sur son coeur, le sceau sur son bras, l'acte d'amour aristotélicien éternel, et Actarius était sa flamme. Elle eut une pensée pour Adrian, son sombre fiancé. Et lui, était-il déjà baptisé ? Oh, s'il ne l'était pas, comme elle aimerait être là, au jour où il connaîtrait la même joie qu'elle ! La cérémonie touchait à sa fin, et ses yeux d'émeraude se posaient sur Eilinn. Que devait-elle penser des simagrées de Germain et Aimelina, ils étaient si contraires à ce qu'on attend de jeunes gens bien nés ! Je n'arrivais pas à critiquer Aimelina, pourtant. C'était notre Linèta à tous, on lui pardonnait tout, parce qu'elle avait le courage de lutter contre le mal visible qui tarissait son corps. Pour ce seul mérite, elle était excusée de tout le reste !

La rouquine sentait le métal de sa médaille de baptême devenir chaud contre sa peau. Oui, il était bien doux d'avoir passé sous cette eau bénie !
Revenir en haut Aller en bas
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Jeu 19 Avr - 18:47

Le Credo fut récité, annonçant la fin de la messe. Ou presque.
Avant que chacun ne reparte vers ses terres, il y avait le moment de la communion. Une miche de pain fraiche en provenance des cuisines de Noirlac, ainsi que du vin provenant des plantations de l'abbaye étaient désormais partagés.



A présent, mes frères et soeurs, partageons le pain et le vin de l'amitié.

Ces derniers mots cloturaient la messe.

Je vous souhaite à toutes et tous une bonne journée.

Eilinn quitta l'autel pour aller féliciter son amie, enfin devenue une fidèle aristotélicienne.
Revenir en haut Aller en bas
Jehanne Elissa
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   Dim 22 Avr - 22:32

Jehanne partagea le pain et le vin de l'amitié, et ils avaient le goût du miel. Elle sourit, toutes dents dehors, à Eilinn, et murmura :

- « Je suis si heureuse, merci, Eilinn ! »

Rien, désormais, ne s'opposait à ses noces avec Fauconnier, hormis peut-être... L'absence du promis ? Mais tout vient à point à qui sait attendre. Ce jour-là, Jehanne Elissa était tout simplement heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Baptême] Jehanne-Elissa de Volpilhat et Germain Gisors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ARCHIVES
» demande de baptême pour les von Frayner
» Demande de baptême
» [RP Saint André] Baptême de Mélisandel
» Confirmation de Servanne - Baptême de Tete08700

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Abbaye - Archives :: Abbaye de Noirlac :: Abbatiale Saint Bernard-
Sauter vers: