{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christabella.jauzac.
Oblate
avatar

Nombre de messages : 153
résidence ds les RR : lectoure
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Lun 15 Oct - 7:32

Christabella commençait à trouver le temps long, à attendre qu'on vienne la chercher pour la licence. Elle avait le temps, à vrai dire...
Beaucoup de choses trottaient dans sa tête en ce moment, et elle ne se concentrait pas sur ses lectures.

Elle s'avança dans les allées fleuries, légère comme une plume, discrète comme une ombre. Elle était la cible d'un pervers depuis peu, il était omnubilé par elle et lui prouvait son amour avec de biens étranges cadeaux. Il ne pouvait la suivre ici, et elle chantonnait tout en cheminant, libre et sereine. Il avait quand même essayé de brûler son moulin...

Elle cueillit une rose rouge foncé qui sentait divinement bon, et observa ses pétales soyeux comme du velours.

Et ses pensées vagabondèrent vers la deuxième personne qui lui faisait une cour discrète. Elle murmura son nom, troublée. Simon... Elle se souvenait d'avoir entendu battre son coeur, et de ses yeux aux longs cils.

La jeune fille se morigéna. Elle avait fait un voeu, et son départ futur pour Orléans n'arrangeait pas les choses. Elle ne lui avait rien dit encore. Mais son trouble était bien réel... Elle devait renoncer, il le fallait. Et oublier, définitivement.

Elle s'installa sur un banc, dans un petit kiosque, son livre d'heures dans les mains, sa rose rouge dans les cheveux. Le cadre était magnifique, les deux pommiers jumeaux envahis de glycines aux longues grappes mauves poussaient juste à côté, on y entendait résonner les pépiements de moults oiseaux.


Dernière édition par christabella.jauzac. le Ven 23 Nov - 5:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seoman
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
résidence ds les RR : Angers
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Lun 15 Oct - 8:36

Simon visitait l'abbaye, lorsqu'il reconnu, par une fenêtre à meneaux, une silhouette qu'il reconnaissait évoluer dans le jardin.
Il avait eu l'impression que son coeur s'était arrêté à la vision de la jeune fille dans les massifs de fleurs. Elle marchait d'un pas léger, d'un massif coloré à l'autre, ses longs cheveux auburn ondulés flottant dans le dos.

Il avait l'impression d'avoir été frappé par la foudre, le souffle coupé. Son coeur s'accéléra, et il dévala escaliers, les couloirs, interrompant sa visite, bousculant un novice au passage.

Elle avait disparu des massifs. La demoiselle ne devait pas être bien loin... Il cueillit une rose blanche, à peine éclose, et la débarassa de ses épines. Il entendit chantonner, et, suivant le chant, il arriva à un autre endroit du parc de l'abbaye. Simon chercha un instant la jeune fille des yeux, et il retrouva Christabella assise sur un banc, plongée dans la lecture d'un livre. Il mourrait d'envie de lui parler, mais il la laissa lire, se contentant de l'observer.
Il se souvenait de sa réaction à l'auberge lorsqu'elle avait reçu des menaces, et il s'était fait le voeu de protéger la damoiselle, comme un chevalier servant.

Il l'observa à loisir, et il détailla ses yeux aux longs cils, ses lèvres rosées, la petite rose rouge derrière l'oreille. Il avait l'impression qu'il ne se lasserait jamais de la contempler et se sentait heureux d'être juste là.
Revenir en haut Aller en bas
christabella.jauzac.
Oblate
avatar

Nombre de messages : 153
résidence ds les RR : lectoure
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Lun 15 Oct - 9:28

Chris releva la tête après avoir fini la lecture des psaumes. La matinée touchait à sa fin, elle s'était littéralement évadée grâce à ses lectures. Elle aimait beaucoup ces petits poèmes sacrés tirés du livre des Vertus. Leur lecture la ravissait toujours. Un petit sourire aux lèvres, elle leva les yeux. Elle sursauta quand elle aperçu Simon, qui l'observait, un léger sourire aux lèvres, peut être depuis un bon moment déjà.

Malgré elle, elle se sentit sourire spontanément et son coeur s'accélérer à la vue du jeune homme. Elle ne devrait pas encourager de tels égarements de son coeur. Mais elle ne pouvait s'empêcher son coeur de battre plus fort, comme elle ne pouvait s'arrêter de respirer. Elle ne pensait plus à son voeu de ne pas céder à ses passions. Elle ne pensait plus à Orléans. Elle ne pensait plus à son parrain. Elle était là, il était là, et ils se mangeaient des yeux, sans s'approcher l'un de l'autre.

Elle pensa malgré elle à la fois où elle avait senti son coeur battre, à un rythme lent et rassurant. A ses mains et les siennes, qui exprimaient ce qu'elle refusait de voir et d'entendre.

Il ne fallait pas céder à cet élan, même si cela lui broyait le coeur. Elle ne devait pas. Mais elle ne pouvait rompre le contact visuel.
Revenir en haut Aller en bas
Seoman
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
résidence ds les RR : Angers
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Lun 15 Oct - 10:43

La jeune fille avait enfin relevé la tête, et elle l'avait vu. Il vit un sourire magnifique s'épanouir sur son visage, et le rose lui monter aux joues. Simon s'approcha d'elle, lui prit délicatement la main pour la porter à ses lèvres. Il la sentit trembler lorsque ses lèvres effleurèrent sa peau douce. Sa main était froide. Elle était sortie sans cape et devait avoir froid... Il garda sa main dans la sienne, ne pouvant s'empêcher de la pétrir délicatement, du bout des doigts.

Il lui sourit, s'installa à côté d'elle, gardant sa main dans la sienne. Il lui offrit sa rose, et se décida à rompre le silence, en chuchotant, de peur que la magie de l'instant ne s'envole.

Bonjour Chris. Quelle surprise de te trouver icelieu. Je ne me doutait pas que les jardins de Noirlac recelaient autant de beautés. Tu n'as pas peur de prendre froid? Je peux te prêter ma cape au besoin.
Revenir en haut Aller en bas
christabella.jauzac.
Oblate
avatar

Nombre de messages : 153
résidence ds les RR : lectoure
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Lun 15 Oct - 11:07

Chris tressailli lorsqu'il lui fit le baise main. Son coeur s'emballait, et il ne lui lâchait pas la main. Elle s'aperçut qu'elle n'avait pas envie qu'il la lâche. L'instant était magique, elle aurait voulu qu'il dure toujours. Elle répondit à la pression des doigts de Simon,et leurs doigts se mêlèrent, exprimant ce qu'elle ne voulait pas accepter.

Il lui offrit la rose, une jolie rose blanche, à peine entrouverte. Il lui adressa la parole, en chuchotant, en la regardant dans les yeux. Elle sut immédiatement, à ce moment là, qu'elle éprouvait pour Simon un sentiment noble, bien plus puissant que la simple amitié. La simple idée de lui parler franchement lui brisait déjà le coeur, mais la décision du départ était déjà prise et son destin scellé. Il fallait qu'elle lui dise, mais ne pouvait aborder le sujet, pas maintenant. Pas ici. Pas de cette manière.

Elle lui répondit, en chuchotant également.

Oui, les jardins sont magnifiques, j'en conviens. Je suis ici pour suivre un séminaire. Merci pour la cape, mais je n'ai pas froid.

Si elle tremblait, ce n'était certainement pas de froid. Ni de peur. Une idée folle lui traversa l'esprit. Carpe Diem . Sans réfléchir aux conséquences de son geste, elle effleura la joue du jeune homme du bout des doigts, délicatement.


Dernière édition par christabella.jauzac. le Lun 15 Oct - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seoman
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
résidence ds les RR : Angers
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Lun 15 Oct - 12:23

Chris tremblait, et sembla prendre une décision. Simon sentit la caresse sur sa joue. Il se pencha et lui fit une bise sur le front. Elle ne se reculait pas et pressa sa main plus fort. Simon sentit son coeur s'emballer. Plus rien d'autre ne comptait à ses yeux. Il lui fit une autre bise sur le nez. Puis une bise sur le coin des lèvres, à droite. Une autre bise suivit immédiatement, à gauche, au coin des lèvres.
Elle avait fermé les yeux. Il s'enhardit, ferma les yeux à son tour et pressa doucement ses lèvres sur les siennes. Elles étaient douces et fermes. Il la sentait se détendre et s'exhaler. Il rouvrit les yeux, émerveillé, et vit dans ses yeux de jade le même émoi que le sien.
Revenir en haut Aller en bas
christabella.jauzac.
Oblate
avatar

Nombre de messages : 153
résidence ds les RR : lectoure
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Lun 15 Oct - 12:46

Chris savait qu'elle n'aurait pas dû faire cela. Cela compliquait tout. Elle ne pouvait revenir et ne voulait revenir en arrière, et sentit le jeune homme se pencher sur elle avec une délicieuse terreur. Il la picora de tendres bises, et elle avait l'impression que son coeur allait éclater, et sentait des papillons dans ses entrailles.
Elle ferma et les yeux et sentit ses lèvres se poser doucement sur les siennes. Elle aurait voulu qu'il ne s'arrête jamais. Elle rouvrit les yeux, et elle vit dans ses yeux sombres et brillants l'amour qu'il éprouvait.

Mais insidieusement, sa raison revint à ce moment précis. Cela compliquait les choses désormais. Elle s'en voulait horriblement, mais ne regrettait rien. Il fallait qu'elle trouve maintenant le courage de parler à Simon. Mais il continuait de la regarder, et elle lui posa son index sur les lèvres, baissant les yeux, s'armant de courage.


Je suis désolée, je ne dois pas... Je vais bientôt partir, loin. Je ne peux pas.
Revenir en haut Aller en bas
Seoman
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
résidence ds les RR : Angers
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Lun 15 Oct - 16:03

Simon était sur son nuage, heureux. Jusqu'à ce qu'il entende les quelques paroles de la jeune fille, qui lui avait mis le doigt sur ses lèvres, pour l'empêcher de parler, ou de dire plus de bêtises, du genre les deux mots qu'il avait sur le bout de la langue et qu'il brûlait de prononcer. Il prit les doigts de la jeune fille, et les embrassa, un à un. Il comprenait, il le savait déjà qu'elle allait partir avec son parrain. Il n'aurait pas dû, lui non plus. Lui aussi devait partir, loin. Il pensait naïvement que peut être, elle partirait avec lui... Mais il ne lui imposerait jamais de quitter sa famille.
C'était à son tour de lui sceller les lèvres avec les doigts. Il remonta son menton, pour qu'elle le regarde à nouveau dans les yeux.


Tais toi, ne dis plus rien. Moi aussi je pars bientôt. J'aimerai passer le temps qu'il me reste avec toi, rien de plus. Si tel est ton désir...
Revenir en haut Aller en bas
christabella.jauzac.
Oblate
avatar

Nombre de messages : 153
résidence ds les RR : lectoure
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Lun 15 Oct - 17:50

La jeune fille ne disait plus rien. Il devait partir, elle aussi, chacun de son côté. A la fois, elle ressentait le doux et l'amer, mais elle n'aurait changé cela pour rien au monde. Elle sentait des larmes monter aux yeux, et se nicha dans les bras de Simon, son visage dans son cou, les mains scellées, le jeune homme nichant son propre visage dans ses cheveux auburn et passant son autre bras autour de ses épaules. Quelques sanglots la secouèrent, et le jeune homme l'enlaça un peu plus fort, et lui fit une bise dans les cheveux, et elle se calma rapidement. Carpe diem...

Et ils restèrent ainsi, sans bouger, pendant un très long moment, accompagnés par le champs des oiseaux, goûtant le simple plaisir d'être là, ensemble. Elle écoutait son coeur battre, et profitait de chaque instant, chaque seconde, sans rien faire d'autre qu'être dans ses bras, en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Seoman
Retraitant
avatar

Nombre de messages : 5
résidence ds les RR : Angers
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Mer 17 Oct - 12:37

L'après midi touchait à sa fin, et Simon, à contrecoeur, libéra la jeune fille de son étreinte. Ils avaient passé un très long moment ainsi, et le soleil commençait sérieusement à descendre à l'horizon. Il lui sourit, l'invita galamment à se relever, et lui prenant le bras, la ramena vers l'abbaye.

Veux tu que je te raccompagnes sur Auch? A vrai dire, j'aimerai assez, et passer mes dernières heures avec toi. Demain, je pars pour Angers.


Il aurait voulu beaucoup plus. Rester avec elle toute la vie, l'épouser, la chérir. Mais il devait partir, et il était hors de question de profiter d'elle alors que son départ était proche. Même s'il lui était difficile de résister.
Revenir en haut Aller en bas
christabella.jauzac.
Oblate
avatar

Nombre de messages : 153
résidence ds les RR : lectoure
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Mer 17 Oct - 14:25

La jeune fille sentit le jeune homme se dégager, à contrecoeur. Il lui prit le bras, et lui demanda si elle voulait qu'il l'a raccompagne sur Auch. Evidemment qu'elle le voulait ... Elle voulait autant que lui profiter profiter de leurs dernières heures.
Je veux bien revenir sur Auch ce soir. Et profiter du temps qu'il nous reste...

Elle lui adressa un bref sourire contraint. Penser à son futur départ lui déchirait le coeur. Quand elle était avec lui, elle doutait d'elle même, de son avenir, de ses aspirations. Elle se surprit à désirer plus de la part du jeune homme. Mais elle devait garder la tête froide et rester maîtresse d'elle même.
Elle prit la mesure du plein sens de son adage préféré, tout en cheminant, vers les écuries. La chevauchée risquait d'être nécessaire s'ils voulaient arriver en ville avant la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
christabella.jauzac.
Oblate
avatar

Nombre de messages : 153
résidence ds les RR : lectoure
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Dim 18 Nov - 9:19

Un mois était passé depuis ... Elle n'avait pas osé encore revenir à cet endroit, encore. Elle s'assit sur le même banc, seule cette fois. Et elle savait qu'il ne reviendrai pas. Noires ailes, noires nouvelles... Depuis ces deux dernières semaines, elle avait réussi à camoufler sa détresse. Mais ici ... le masque pouvait glisser, un instant. L'automne avait fait bien du mal aux jardins. C'était comme une petite mort, à l'image d'une petite partie de son coeur.

Elle avait été voir avec espoir si son inscription avait été remarquée par un professeur, pour commencer sa licence. Elle aurait reçu un pigeon, mais par acquis de conscience, elle alla vérifier. Un autre nom était inscrit en dessous du sien, mais personne à l'accueil. Dommage. Dommage, dommage... Elle tâchera de s'occuper autrement, ailleurs. La patience est une vertu, et il faut accepter la mise à l'épreuve.

Elle ferma les yeux, et murmura une prière. Rester ici était douloureux, et sans nouvelles des professeurs, elle n'allait pas rester trop longtemps. Elle se recomposa un masque neutre, et après un dernier regard à l'endroit, se dirigea vers l'écurie pour quitter l'abbaye.
Revenir en haut Aller en bas
christabella.jauzac.
Oblate
avatar

Nombre de messages : 153
résidence ds les RR : lectoure
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   Jeu 22 Nov - 10:30

Ce matin là, Chris était rongée par les doutes... Dans ces cas là, l'inspiration salvatrice er compulsionnelle la submergeait. Et les mots volaient sur le vélin...

Citation :




Si de tes doutes, tu te sens prisonnière,
Si tu portes tes déceptions, en bandouillère,
Si ton coeur, sans alarme,
Commence à éclater, rempli de larmes,

Laisse toi aller, observe la marée,
Ferme les yeux, apprécie un instant éthéré,
Entre tes doigts, laisse couler le sable,
Ecoute le doux chant des oiseaux, adorable,

Tu traverseras l'épreuve, altière,
Tes limites, n'auront plus de frontières,
La marée reviendra, inlassable,
Et rendra tes rêves, réalisables,

Et si tu as envie, de baisser les armes,
De t'abrutir, dans le vacarme,
Si tu éprouves l'amer, que tu en es saturée,
Si ta foi en Lui, tu la penses fissurée,

Laisse toi aller, il existe d'autres contrées,
Où tu t'épanouiras, charmée,
Inspire longuement, le parfum d'une rose,
Observe un coucher de soleil, grandiose,

Lorsque tu perds, le moindre espoir,
Si la tentation te prend, de tout laisser choir,
Regarde autour de toi, rien n'est vain,
Observe le monde, on te tendra la main,

Laisse toi aller, savoure cette vie,
Souviens toi, que tu as des amis,
Rien n'est vain, tout est encore à faire,
La patience, te sera salutaire.

Et tu verras,
Soit sans crainte,
ton sourire reviendra,
Sans contraintes.

C'est au moment précis où elle mettait le point final, et se sentait mieux, qu'un petit oiseau tira sur sa manche. Une missive y était attachée. LA missive. Elle rit. Le destin avait le sens de l'humour avec elle, toujours. Elle riait, joyeusement, sans s'arrêter, des larmes coulaient même sur ses joues. Elle embrassa sa médaille de baptême. Rude mise à l'épreuve, mais ça en valait la peine. Elle ramassa ses affaires, et se dirigea vers l'abbaye. Au travail!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade - le petit kiosque envahis de glycine -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sims 3] Trouver des arches pour construire un kiosque de jardin...
» Le Petit Bouchon à Boisbriand
» le petit lapin et les webradios
» [Aide] Aide sur le Français. (petit cours)
» 115 euro le petit lapin ???!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Abbaye - Archives :: Le jardin et le potager-
Sauter vers: