{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 Entretien pour son noviciat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambroise.
Frère Jardinier
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 21
résidence ds les RR : Autun (Bourgogne)
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Entretien pour son noviciat   Mer 6 Fév - 19:29

Ambroise profita d’un week-end calme pour se rendre à l’abbaye. Il devait le cadre de son noviciat discuté et faire connaissance avec une personne de l’abbaye. Le jouvenceau avec choisit Mère Eloin avec qui il avait devisé un peu dans sa cellule en attendant le retour du maitre des noviciats. Le jouvenceau avait donc écrit une lettre et la convia au jardin. Cela leur permettrait d’une part de discuter et d’autre part de voir avec elle, le travail à effectuer au jardin. Le jouvenceau examina le jardin de simples et le potager, il y avait du travail à faire bien que l’hiver ne soit pas le climat idéal. Il patienta donc sur un banc en attendant l’arrivée de Mère Eloin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=ambroise.
Eloin
Recteur de l'Ordre de Cîteaux
avatar

Nombre de messages : 5498
Age : 30
résidence ds les RR : Abbaye Ste-Illinda, Guyenne
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Jeu 7 Fév - 9:42

La moniale avait donc trouvé le billet, glissé sous la porte de sa cellule. Espérant ne point avoir fait attendre trop longtemps le novice, elle échangea ses sandales contre les bottes de cuir qu'elle enfilait lors de ses voyages, puys jeta prestement sur son habit cistercien son épaisse cape de tissu d'un bleu sombre, doublée de laine en face interne, et en releva la capuche avant de sortir vers le domaine. La paire de gants de cuir, achetés à prix d'or des années auparavant, vint compléter la panoplie hivernale, tandis qu'elle poussait la porte d'une poterne située dans le cloître, laquelle permettait de rejoindre les jardins sans passer par la conciergerie, et donc, de gagner un certain temps.

Le point de rendez-vous fut rallié de son pas ralenti par les années, et la neige qui recouvrait toute la région sur une bonne épaisseur. Le port des bottes luy éviterait ainsi les engelures et autres maux imputables au rigoureux hiver berrichon. Elle remarqua aisément la silhouette du novice, installé sur un banc, visiblement occupé à l'observation du jardin.

L'abbesse vint s'asseoir à son côté, avant d'abaisser la capuche de sa mante.


Bonjorn, mon frère. J'espère ne point avoir été trop longue à vous rejoindre...

Au fur et à mesure qu'elle parlait, des petits nuages sortaient de sa bouche, témoignant du froid qui régnait en ce jour.

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Vice Chancelière de la Congrégation des Affaires du Siècle, Rectrice de l'Ordre Cistercien
Illustrations Religieuses
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise.
Frère Jardinier
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 21
résidence ds les RR : Autun (Bourgogne)
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Dim 10 Fév - 19:29

Ambroise avait sorti son chapelet afin de prier, pour ses proches, pour ses amis, les protéger de la folie du Sans-Nom. Il en avait été fort affecté mais ne le montrait pas. Il continuait sa lutte car c’est à ce prix qu’il garderait sa liberté. Le jouvenceau sentit une personne s’asseoir à ses côtés. Il lève la tête, ouvre les yeux, et remarque Sœur Eloin assise sur le banc à ses côtés. Ambroise lui sourit timidement et la salue bien humblement.

Bonjour ma Sœur, non vous je profitais du calme des lieux pour prier. Je n’ai point beaucoup de répit à Autun, avec le travail que j’ai à faire pour lutter contre l’hérésie, mais je garde courage en espérant que tout cela se finisse bientôt.

Il ne voulait pas entrer dans les détails, il n’avait pas voulu organiser cette rencontre pour expliquer ses problèmes. Il les gérait de son mieux. La lettre du Maitre des Novices lui avait permis de se changer un peu les idées en revenant à l’abbaye.

Je voulais m’entretenir avec vous au sujet de mon Noviciat. En fait, je dois faire un résumé de votre vie ou une anecdote si j’ai bien compris. Je vous avoue que je ne sais pas trop comment faire.

Ambroise rougit un peu, même si ses joues fussent déjà bien roses par le froid.

Si vous avez trop froid, nous pouvons rentrer mais je pensais que vous pourriez me parler du travail à effectuer au jardin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=ambroise.
Eloin
Recteur de l'Ordre de Cîteaux
avatar

Nombre de messages : 5498
Age : 30
résidence ds les RR : Abbaye Ste-Illinda, Guyenne
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Jeu 14 Fév - 8:30

L'abbesse hocha brièvement la teste en oyant le jeune homme avouer la difficulté de gérer une paroisse dans les conditions actuelles.

Je comprends tout à fait. Mon diocèse est relativement calme, en comparaison à ce qu'il se passe ailleurs. J'en profite donc pour mener à bien ma mission pastorale, et mes instants de liberté sont consacrés à la prière, pour ceux qui se sont égarés, pour les innocents qui se retrouvent victimes de ce conflit...

Elle cessa là cette discussion, le novice souhaitant visiblement passer à autre chose, profiter de sa présence à l'abbaye pour se changer les idées. Elle le comprenait amplement, Noirlac restait, par les temps qui courraient, un havre de paix salvateur.
Bien sur, les évènements se trouvaient régulièrement en discussion en salle capitulaire, mais jamais trop longtemps, et surtout, en l'absence du recteur, elle veillait à ce que les débats ne tournent point au pugilat. Il y avait bien assez de l'AEF où le Primat devait régulièrement hausser le ton pour calmer certains esprits échauffés !

Un sourire accueillit la proposition de se mettre au chaud.


Non, nous resterons là. Cela nous permettra de discuter des travaux du jardin. Et puys, j'ai pris soin d'enfiler bottes, cape et gants, pour me protéger du froid, ainsi nous pourrons discuter un certain temps !

De quoi pourrais-je bien vous entretenir... Peut-estre de mon attrait pour les plantes, qui me pousse à passer de longues heures au jardin dès le retour des beaux jours ? A moins que vous n'ayez une autre suggestion ?


_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Vice Chancelière de la Congrégation des Affaires du Siècle, Rectrice de l'Ordre Cistercien
Illustrations Religieuses
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise.
Frère Jardinier
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 21
résidence ds les RR : Autun (Bourgogne)
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Ven 15 Fév - 16:05

Assis tout deux sur le banc, Ambroise écoutait avec attention la moniale. Il était toujours intrigué à rencontrer une personne âgée car elle regorge d’un grand savoir, d’histoires et d’anecdotes qui le fascine au plus haut point. C’est cette curiosité qui l’avait littéralement poussé à étudier d’abord les saintes écritures et ensuite certains livres de médecine.

Mère Eloin lui expliqua le travail qu’elle devait fournir dans son diocèse. Et actuellement c’était plutôt calme chez elle. Le jeune clerc aurait aimé partager cette tranquillité alors qu’il subissait bon nombres d’attaques dans son duché. Il confierait peut-être ses soucis après leur entretien, s’ils en avaient le temps. Il écoutait alors la suite, et lui proposa de parler du travail au jardin mais aussi pour l’entretien. Le jouvenceau acquiesce et lui sourit.


Votre idée me plait beaucoup. Comment vous êtes-vous intéressé par la plantes ? Par l’herboristerie et la médecine. J’ai vu à la bibliothèque que la plupart des textes de médecine ont été écrit par vous-même. Cela a-t-il avoir avec le parcours de l’Abbesse Sainte Hildegarde de Bingen ?

Il adorait cette grande dame et était fasciné par ses écrits. Alors Ambroise pourrait peut-être trouver un point commun avec Mère Eloin ? Il écoute donc sa réponse avec grand intérêt. Il lui faudra user de mémoire pour retenir ses paroles car hélas, il n’avait pas pensé à prendre des notes. Avec ce froid, il serait bien difficile d’ailleurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=ambroise.
Eloin
Recteur de l'Ordre de Cîteaux
avatar

Nombre de messages : 5498
Age : 30
résidence ds les RR : Abbaye Ste-Illinda, Guyenne
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Ven 15 Fév - 17:04

Point exactement... Répondit la moniale, tandis qu'un flot de souvenirs refaisait surface.

Je n'ai point toujours été aussi pacifiste que je ne le suys maintenant. Il fut un temps où je combinais le service du Tout-Puissant en tant que diaconesse, et la défense de mon comté en tant que soldate, l'arc, le carquois et ses flèches en bandoulière, et la côte de mailles plus souvent au corps que les robes qui firent plus tard mon quotidien... Un temps où je ne me souciais guère des plantes et de leurs vertus, puisque j'en avais appris les rudiments durant mon enfance.

Puys vint une guerre. A cette époque, Bretons et Angevins envahissaient régulièrement le Maine pour tenter d'en annexer une partie. Ces combats furent mes premiers, m'ouvrant les yeux sur les réalités du monde. Je connus l'horreur des champs de bataille, la fatigue lancinante au bout de plusieurs jours de combat, les mauvaises nuits à dormir au ras du sol, sur des paillasses rendues humides par le mauvais temps ; et puys, la proximité de la mort, l'odeur du sang, le cliquetis des armes s'entrechoquant durant les batailles...

Cela me changea, irrémédiablement, provoquant mesme un dégout complet du métier de soldat. Je ne pouvais plus porter mon arc sans craindre de provoquer la mort d'un homme ou d'une femme, je ne parvenais plus à dormir sans m'éveiller en sursaut, voyant des morts partout.
Adoncques, j'allais confier ma douleur au curé de mon village, le père Zaguiers de Bouviers, dict "Zabouvski". Il fut pour moy un guide, m'aidant à retrouver l'estime de moy-mesme, me faisant comprendre que je serais plus utile au Tout-Puissant en diffusant sa parole, plutôt qu'en restant soldate. Je quittais l'Ost dès le lendemain, vendis arc et armure, et achetais une demeure au seing du village. J'eus la chance de bénéficier d'une maison disposant d'un jardinet, et c'est en le débarrassant des herbes folles qui l'avaient envahi que la passion pour les plantes me vint.

Je pris soin de garder deux exemplaires de chaque plante que je trouvais, les fis sécher, et gardais le mieux conservé pour le glisser dans l'herbier commencé durant mon enfance, seul bien que j'avais emporté lors de ma découverte du monde. Je passais ensuite des jours entiers à parcourir la campagne mainoise, à la recherche de plantes non répertoriées dans mon herbier.

J'écumais les ouvrages d'herboristes que j'avais la chance de pouvoir consulter sans estre érudite, et, lorsque vint enfin le jour où j'atteignis ce statut, je passais de longues heures dans les librairies dont les portes me furent ouvertes. C'est ainsi que je pus collecter autant d'informations sur les plantes...
J'en fis naturellement profiter les membres de nostre ordre le jour où je l'intégrais, et je continues de chercher des informations sur certaines choses qui pourraient manquer à nostre collection d'ouvrages sur la médecine.


Notamment l'usage de certains minéraux, puisque l'une de ses élèves de médecine luy avait récemment mandé de quelle manière pouvait s'utiliser la poudre d'alun dans le cas d'une hémostase.
Elle souhaitait également ajouter une leçon au cursus médical, leçon qui évoquerait la grossesse et l'accouchement, mais le temps luy manquait pour s'y pencher...

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Vice Chancelière de la Congrégation des Affaires du Siècle, Rectrice de l'Ordre Cistercien
Illustrations Religieuses
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise.
Frère Jardinier
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 21
résidence ds les RR : Autun (Bourgogne)
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Sam 23 Fév - 8:30

Ambroise écoutait attentivement un bout d’histoire de Mère Eloin. Il était fasciné par son récit et comprenait ses choix.

Oh vous avez réalisé un herbier ? J’ai commencé le mien mais il me manque beaucoup de plantes encore. J’espère avoir le temps de chercher de nouvelles plantes. Vous savez, Sainte Hildegarde est pour moi un modèle de vertu. Et j’aime beaucoup lire ses ouvrages autant sur la théologie que sur les plantes et la phytothérapie. Elle a même été passionnée par la musique.

Je dois dire que lorsque j’ai un peu aidé à soigner les blessés pendant la guerre au Ponant à l’hospice de notre abbaye, j’ai été aussi effrayé par la vue de tant d’horreur. Ce qui m’a conforté dans l’idée de continuer mon apprentissage de la médecine, d’étudier les traités de médecine, et de suivre les cursus de médecine à l’abbaye avec le Père Uriel.

Mais quand êtes-vous arrivée à l’Ordre Cisctercien ? Vous vous êtes directement occupé de l’hospice et de l’apothicairerie ? Comment avez-vous réalisé tous ces ouvrages ? Je peux peut-être vous aider ?

Je me suis inscrit à la faculté de l’Ostel-Dieu de Paris pour y suivre leurs cours de médecin et parfaire mes connaissances.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=ambroise.
Eloin
Recteur de l'Ordre de Cîteaux
avatar

Nombre de messages : 5498
Age : 30
résidence ds les RR : Abbaye Ste-Illinda, Guyenne
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Sam 23 Fév - 19:02

Un petit hochement de teste accompagna la demande de confirmation du jeune homme.

Oui. Je l'avais commencé seule, puys sœur Typhanie -paix à son âme- vint m'aider à le compléter. Vous pouvez le consulter, il se trouve dans la section médecine de nostre bibliothèque.

Il faut continuer à étudier tant que nous le pouvons, la médecine reste un sujet d'études sans guère de limites. Les toutes récentes découvertes le prouvent, et je personnellement fort heureuse de constater que les cabinets de médecine ouvrent un peu partout dans le royaume. Mesme si, en Limousin, il n'y a pour le moment qu'un seul cabinet ouvert, j'ose penser que chaque village disposera de son médecin d'ici quelques temps...


Un sourire éclaira son visage lorsqu'elle oya les questions suivantes. Il y avait si longtemps qu'elle ne se souvenait plus vraiment de l'année durant laquelle elle avait poussé la porte de l'abbaye pour la première foys.

Et bien, il y a fort longtemps, à dire le vray, je ne me rappelle point de la date exacte... Quand je suys arrivée, nostre recteur occupait la fonction de Grand-Prieur, et nombre des frères et soeurs que nous côtoyons à présent n'étaient point encore novices.

A l'origine, j'étais venue en ces lieux chercher ma famille, puisque j'avais appris que l'un de mes cousins était censé y résider. L'information était exacte, j'encontrais ainsi mon cousin Philippe Orier, alors recteur de l'ordre cistercien, et pus me recueillir sur la tombe de Mlle Loulou, ma cousine éloignée qui occupa d'importantes fonctions au seing de l’Église.
Mon cousin me fit découvrir les fondements de l'ordre et me permit de visiter l'abbaye, me transmettant son affection pour cet endroit.
Quelques semaines plus tard, je déposais ma demande de noviciat, et l'entretien des jardins me fut confié sitôt que j'en eus émis le souhait. L'hospice n'existait point encore, ce bâtiment était une grange, que nous avons réaménagé voici quelques moys pour installer salle de soins, pharmacie et cellules d'études. Dans le mesme temps, j'oeuvrais à l'élaboration du cursus médical, en compagnie de frère Uriel, soeur Ellya et soeur Typhanie, sur la base de celuy enseigné au seing de l'ordre Lescurien.


Elle n'avait rien inventé, mais avait pris soin d'approfondir certains points, pour ne point voir l'ordre accusé de copie pure et simple.

Pour ce qui est des ouvrages, ce fut un long travail. Il fallut se mettre en quête des recueils existants, les lire, les copier tout ou partie, pour ceux que nous trouvions intéressants, puys les classer dans la bibliothèque.
Certains nous furent gracieusement prêtés voire mesme offerts, pour d'autres, il nous fallut nous acquitter d'une somme plus ou moins importante afin d'avoir le droit de les consulter. Et ce n'est point encore terminé, puisque je continue, de temps à autre, à chercher certains éléments, pour compléter au mieux nos connaissances.


L'abbesse dont le regard s'était perdu dans le vague, reporta son attention sur le jeune homme. Toute aide était la bienvenue, pour sur, encore fallait-il savoir quelle tâche confier au novice. Il s'agissait de ne point luy donner de travail trop ardu, au risque de le décourager...

Et bien... Je ne sais guère quelle tâche vous confier... Il y a bien ce projet d'ajouter une leçon concernant la grossesse et l'accouchement au séminaire médical, mais je ne voudrais point vous affubler d'une charge trop lourde...

Autrement, je puys vous donner la clef ouvrant les parties privées de l'hospice, ainsi vous pourriez émettre des suggestions d'ajout ou d'amélioration...

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Vice Chancelière de la Congrégation des Affaires du Siècle, Rectrice de l'Ordre Cistercien
Illustrations Religieuses
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise.
Frère Jardinier
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 21
résidence ds les RR : Autun (Bourgogne)
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Mar 26 Fév - 19:36

Ambroise écoutait les paroles de Mère Eloin. Il buvait ses paroles même, tellement passionné par la conversation. Le jouvenceau avait bien évidement parcouru de long en large les ouvrages de médecine de la bibliothèque. Il les avait étudié en cours de médecine avec le Père Uriel, mais il n’était jamais rassasié, il avait une soif de savoir immense, ce qui l’avait amené à chercher d’autres ouvrages de médecine.

Oui, j’ai lui les livres de médecines à la Bibliothèque et consulter l’herbier. Il y a déjà pas mal d’information. J’en ai trouvé d’autres. Et concernant la nouvelle médecine, j’ai commencé à l’étudier également. J’ai déjà écrit quelques textes sur le sujet d’ailleurs.

Donc, ce n’est pas le père Zaguiers qui vous a amené à l’ordre cistercien. En tout cas, cas vous avez bien œuvré à l’hospice. C’est du beau travail. Cela a dû vous prendre beaucoup de recueillir toutes ces informations.


Et lorsque Mère Eloin lui fait sa proposition, Ambroise en reste pantois.

Moi ? Oh Madame, je veux bien vous aider mais vous me demander de travailler sur un sujet qui correspondrait plutôt à une femme, non ? Et puis, je … je ne sais même pas comment on fait des enfants.

Le jouvenceau rougit en se demandant comment il fera avec Angeline plus tard ?

Mais j’accepte volontiers votre clé pour la partie privée de l’hospice. Vous y avez des ouvrages cachés ? Ma suggestion serait de fournir des ouvrages sur la nouvelle médecine (IG). Mais je dois avoir d’autres livres chez moi que j’ai pu acheter à Paris avec les revenus de ma vente de miel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=ambroise.
Eloin
Recteur de l'Ordre de Cîteaux
avatar

Nombre de messages : 5498
Age : 30
résidence ds les RR : Abbaye Ste-Illinda, Guyenne
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Mer 27 Fév - 9:23

L'abbesse sortit alors un trousseau de clefs de la poche de son scapulaire, retira l'un des sésames, et le tendit au novice.

Voici donc la clef de l'hospice. Icelle vous ouvrira les portes de la pharmacie, et des salles réservées à l'enseignement des cursus d'infirmier et de médecine.

Elle retint un sourire amusé en apprenant que le jeune homme ignorait tout de la conception d'un enfant, songeant qu'elle aurait du s'en douter, vu la jeunesse du diacre.

Certes. Vostre idée de concevoir des ouvrages sur la nouvelle médecine me plaît beaucoup, vous trouverez des feuilles et des fusains dans la salle des professeurs de médecine, c'est là que j'ai le plus souvent oeuvré à la rédaction des cours du cursus médicinal.

Vous trouverez une leçon consacrée aux épidémies, dans le cursus médical. Avec les nouvelles découvertes, peut-estre faudrait-il y ajouter les informations que la récente infection venue du Sud nous a permis de découvrir...

Peut-estre pourrions-nous également créer un petit "guide" des études de médecine In Gratebus. A voir ensuite si nous l'ajouterions au cursus médicinal, ou si nous placerons simplement au seing de la bibliothèque...

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Vice Chancelière de la Congrégation des Affaires du Siècle, Rectrice de l'Ordre Cistercien
Illustrations Religieuses
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise.
Frère Jardinier
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 21
résidence ds les RR : Autun (Bourgogne)
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Lun 11 Mar - 8:14

Ambroise réceptionna la clé et la range dans sa poche. Il écoute attentivement les explications de Mère Eloin.

Merci ma Mère, j’irai visiter l’hospice dès que j’en ai l’occasion.

Je ferai de mon mieux pour apporter des ouvrages sur la nouvelle médecine. L’Ostel-Dieu de Paris le souhaite aussi. Je pourrai le faire pour les deux.

Hélas, le temps m’est compté actuellement. Avec cette guerre, j’ai été fort éprouvé par les événements et j’espère à un peu de repos. J’ai besoin de me ressourcer et un petit voyage s’impose avec ma bien-aimée.

A l’Archidiocèse de Lyon, nous parlons d’ouvrir un hostel médical ou un hospice en Bourgogne. Peut-être y participerais-je. Je dois réfléchir à mon avenir et voir si ma place est encore en Bourgogne. Être considéré comme haut-traitre par son duché parce qu’on a défendu sa foy et sa ville, est assez pénalisant.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=ambroise.
Eloin
Recteur de l'Ordre de Cîteaux
avatar

Nombre de messages : 5498
Age : 30
résidence ds les RR : Abbaye Ste-Illinda, Guyenne
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   Dim 24 Mar - 16:24

Et l'abbesse de hocher la teste devant la suggestion du jeune homme.

Je serais heureuse de pouvoir les consulter, cela me permettra d'enrichir mes connaissances médicinales tout en préservant mes écus pour les cours de théologie à l'université du Limousin !

Etudes théologiques qui, comme le savait tout futur clerc qui s'était renseigné, coûtaient fort cher puisqu'elles étaient les plus longues parmi les différents cursus existant In Gratebus.

Bah, rien ne presse, mon frère ! L'existence à des priorités auxquelles nous ne pouvons nous soustraire, vu les charges qui sont les nostres, aussi je comprends fort bien que les évènements exigent que vous ne vous mettiez vos études de côté, ces derniers temps.

L'air grave, la moniale acquiesça aux paroles du novice. La situation des fidèles bourguignons n'était guère enviable, et elle avait tremblé, tout comme nombre d'autres évesques, lorsque monseigneur de Nevers avait informé l'Assemblée Episcopale de France de son expulsion par la force de sa chaire, en pleine nuit, par des hommes armés qui l'avaient sommé de quitter la cathédrale et de leur en remettre les clefs. Tous avaient alors pensé qu'il pourrait leur arriver pareille mésaventure, si la situation tendait à se généraliser.

Je comprends ce que vous pouvez ressentir, mesme si je suys loin d'imaginer à quel point cela peut estre douloureux et démoralisant. Mais je sais que vous garderez espoir, et je continuerais de prier pour que toutes ces tensions s'apaisent.

Il le faudrait bien un jour ou l'autre, ce conflit ne pourrait durer indéfiniment sans fragiliser l'économie des diverses provinces du Royaume...

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Vice Chancelière de la Congrégation des Affaires du Siècle, Rectrice de l'Ordre Cistercien
Illustrations Religieuses
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien pour son noviciat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien pour son noviciat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Entretien pour un un poste de diaconesse
» Entretien pour travailler à GW headquarter
» Entretien d'embauche : elle est où la p'tite secrétaire?
» Utilisation et entretien de l'aérographe
» Abonnement Xbox Live : 13 mois pour 30 €

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Abbaye - Archives :: Le jardin et le potager-
Sauter vers: