{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [Reiter Chevreux] Superbe exemple de messe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bardieu
Abbé de Ste-Illinda du Rivet
avatar

Nombre de messages : 4550
résidence ds les RR : Sainte Illinda
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: [Reiter Chevreux] Superbe exemple de messe   Sam 26 Juil - 10:36

Auteur : Reiter (grade de l'O T) Chevreux de l'ordre teutonique lors de son séminaire à Noirlac

Citation :

I) Vous ferez une messe en suivant le déroulement ci dessus tout en veillant à ce qu'elle ne soit pas trop longue et qu'elle donne envie d'être écoutée. Le texte lu doit être extrait d'un texte non étudié en cours.



    À l'appel des cloches, les croyants s'étaient rassemblé à l'avant de l'Église, profitant des premiers rayons du soleil de l'été.

    Le célébrant alla donc les rencontrer et les inviter à entrer dans l'Église.


      Mes chers amis, veuillez entrer en la demeure du Très Haut pour partager avec lui notre Foi.

    Sur ces paroles, les clôches se turent et le curé se dirigea vers l'autel.
    Une fois que tous étaient en place, il entamma la cérémonie:


      Bonjour mes frères et mes soeurs, je suis heureux de vous accueillir dans la maison de Dieu.
      Dieu nous a permis d'avoir une belle journée qui n'ensoleil pas seulement notre ville, mais aussi nos coeurs.
      Voilà donc une bonne raison pour le remercier.

      Mais commencçons pas prier Dieu pou rqu'il nous pardonne de nos péchés.




      Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes frères, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
      C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
      C'est pourquoi je supplie tous les Saints, et vous, mes frères, de prier pour moi le Créateur notre Dieu. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.


    Après s'être confessé à Dieu, le célébrant repris la parole:

      Mes frères, Dieu nous a permis de vivre sur la terre. Il nous a donné de quoi nous nourrir, de quoi nous loger.
      Il nous a donné le soleil pour nous réchauffer, l'eau pour nous abreuver, le feu pour nous réchauffer, le bois pour nous abriter.

      S'il l'a fait, c'est par Amour pour nous. Et c'est à notre tour de L'aimer comme il se doit.

      C'est pourquoi vous êtes ici aujourd'hui. Et c'est pourquoi il est important de vous rappeler qu'il faut prendre soin de ce qu'Il nous a donné. Souvenez vous que chaque chose sur cette Terre est un cadeau de Dieu lui-même. N'abusez-pas de son Amour.

      Pour se souvenir de cela, récitons tous ensemble de Crédo aristotélicien.




      Je vais maintenant vous lire un passage du Livre des Vertus, extrait de la vie de Christos, le prophète.


      Alors, comme Jeshua continuait à marcher, sans regarder derrière, il vit soudain devant lui l'image d'une grande ville. Cette cité était magnifique, les tours et les murailles ne cachaient pas sa richesse et les maisons, ornées d'ors et de pierreries, semblaient briller de mille feux. Un dôme dépassait, qui devait être celui du palais du maire. La douce voix de la créature sans nom dit à Christos :

      «Vois cette belle ville, et contemple sa richesse ! Si tu voulais, tu pourrais en devenir le maire, avec les talents que tu possèdes. Car en vérité, tu as été capable de jeûner durant toutes ces journées, ainsi que de résister à la fatigue et aux femmes ; ta force de caractère pourrait t'emmener très haut ! »

      Alors Christos lui répondit, sans se mettre en colère : «Va-t-en, Esprit malin, qui veut me perdre dans l'orgueil, l'envie et l'avarice. Je résisterai aussi à ces péchés-là, car il est petit, celui qui cède à ses pulsions. »

      Alors la créature sans nom dit : «Dieu nous a fait ses enfants car nous sommes les plus forts de ses créatures. Parmi nous, je suis sa préférée, car je suis le plus fort de nous tous. J'ai compris que le fort devait dominer le faible, comme vous, les hommes, dominez les vaches, les cochons et les moutons. Dieu nous a donné Sa création pour nous apporter les mille plaisirs du corps et de l'esprit que nous méritons. Y a-t-il un meilleur moyen de Lui rendre hommage autrement qu'en sachant apprécier les plaisirs de Sa création ? »

      Mais Christos lui rétorqua : «Va-t'en, tentatrice! Ta présence parmi la création est une injure faite à Dieu. Sache que tu n'es pas Sa préférée. Il t'a reléguée dans l'ombre, car tu t'es détournée de Sa lumière. Il ne t'a laissé la parole qu'afin d'éprouver la foi des humains. »

      Et il ajouta : «Dieu nous a fait ses enfants car nous sommes les seuls à savoir aimer sans rien attendre en retour. Il ne t'a pas donné ce titre, vile créature, car tu n'as pas de cœur, car ton âme est noire comme le jais. Certes, le monde, créé par Dieu, est source de mille plaisirs. Certes, c'est lui rendre hommage que de savoir les apprécier à leur juste valeur. Mais ces plaisirs doivent être dégustés et non dévorés. Seule la vertu, telle que nous l'a enseignée le prophète Aristote nous permet d'apprécier les plaisirs du monde sans tomber dans le vice et le péché. »

      Il conclut enfin : «Car le péché est la négation de la perfection divine. L'abandon total aux mille plaisirs s'accompagne du détournement de l'amour de Dieu, alors que le goût simple et mesuré de la création divine ne peut se faire que dans l'amour de son créateur. Alors va-t-en! »

      Aussitôt, la créature sans nom, qui rampait à ses côtés, disparut, le laissant aux portes du désert. Il avait traversé ce pays de tentations durant quarante jours.


    Prenant une petite pause, le célébrant regarda les personnes qui l'écoutaient attentivement et repris:

      Rappelez vous le soleil dehors, la maison qui vous attend, le pain que vous mangerez ce soir.
      Christos n'a-t-il pas dit il d'apprécier tout ce que Dieu nous a permis d'avoir avec nous ?
      Certe, c'est un plaisir de manger un pain frais, mais il faut se rappeler que le plaisir n'est pas dans le fait de le manger, mais dans celui que c'est Dieu lui-même qui nous a permis de manger ce pain.

      C'est pourquoi je vous invite maintenant à partager le pain et le vin, symbole d'amitié pure, une amitié Aristotélicienne.




    Après avoir donné le pain à tous les croyants, le célébrant retourna sur l'autel et fit face a eux.

      Mes amis, souvenez vous du message de Dieu. Chaque chose sur cette Terre est là parce qu'Il nous aime. Il faut savoir le remetcier en tout temps. Lorsque vous irez chercher votre pain chez le boulanger, dites lui merci. C'est à Dieu que vous le direz. Et si vous buvez du lait de votre vache, remerciez-la aussi, car c'est Dieu qui lui a permi de vous en donner. Dieu est partout, Dieu est généreux, Dieu vous aime.

      Et c'est pourquoi je vous invite, avant de terminer, à venir partager avec nous la venue d'un enfant de Dieu dans notre grande famille. La semaine prochaine, ici même, dans votre église, nous accueillerons messire Untel qui a demandé à être baptisé.

      Je vous remercie d'être venu partager avec moi vos prières.

      Et maintenant, allez en Paix.

      Qu'Aristote demeure dans vos cœurs.




Le célébrant descendit alors de l'autel pour se mêler aux croyants.
Certains s'approchaient déjà pour lui parler.

_________________
Absent : 6 au 12 octobre pour raison de vacances.
Attention, il est préférable de m'écrire un message quand c'est mon tour de répondre...

En quoi la spiritualité d'Orient serait elle inférieure à celle d'Occident ?
Revenir en haut Aller en bas
 
[Reiter Chevreux] Superbe exemple de messe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» [RP] Messe d'hommage à Nestor, Seigneur de Pusignan
» [AIDE LITTURGIQUE] Messe, baptême, mariage, funérailles.
» Une superbe video de wow
» Superbe poême de O-Lasira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Bibliothèque Cistercienne Sainte Illinda :: cérémonies types-
Sauter vers: