{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [Memoire] Lladrane: La confession

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nainainus
Défunt/Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1773
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: [Memoire] Lladrane: La confession   Mer 25 Nov - 13:54

Lladrane a écrit:
MEMOIRE DE FIN DE SEMINAIRE

Citation :

La confession

Là où il n’y avait rien, il y avait Dieu qui se contentait d’instants d’éternité.
Il avait créé le néant, rien absolu, vide sidéral ;

Pour équilibrer le vide il pensa à la matière qui prendra sa place ; le ciel ; la terre le cosmos, le mouvement, tout était en place pour recevoir la vie ;

L’élu sera celui capable d’aimer les autres et surtout capable d’aimer Dieu ; celui pourra utiliser la création pour la domestiquer et se développer. Dieu a envoyé ses prophètes pour annoncer sa grandeur et créer son église, lieu de rassemblement et témoignage de la fraternité aristotélicienne.

Dieu, par Aristote, Christos et tous les saints, ne cesse de nous montrer la voie.
Dans les églises, seul, ou en groupe, l’homme prie, demande pardon pour ses péchés.

En échange de ses bienfaits, Dieu demande l’amour, il demande à l’homme d’assoir sa puissance divine sur terre.
Il demande à l’homme d’empêcher que les impures posent leur fiel sur la conscience de l’humanité. Il autorise même à l’homme de se tromper en son âme et conscience, pour peu qu’il le fasse honnêtement et qu’il arrive à reconnaître ses erreurs et à demander pardon, par la confession, à Dieu et à ses frères.

À genoux, soumis à son créateur, l’homme recherche sa filiation avec le Très Haut ; il va épurer son âme, rechercher l’aide des Prophètes. Il va faire sortir de lui toutes les incohérences ; tous les écarts à la morale, aux préceptes annoncés par Aristote et Christos.
Se livrer, mettre son âme à nue, se révéler conscient de sa faiblesse et ceci à un représentant du prophète. Les prêtres sont les représentants de l’église aristotélicienne qui est elle-même l’image humaine de dieu sur terre.
Avouer ses erreurs, en prendre conscience et vouloir sincèrement s’améliorer pour être un meilleur frère, mieux aider et aimer les autres.
Pour les frères qui sont les plus avertis, la confession se fait en église, pendant les offices, seul face à ses frères et à Dieu ;

Je confesse à Dieu tout puissant,
A tous les saints,
Et à vous aussi, mes amis,
Parce que j'ai beaucoup péché,
En pensé, en parole et en action,
Je supplie tous les saints,
Et vous, mes amis,
De prier le créateur pour moi.
Que le très haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Et dieu, plein d’amour, va pardonner, va amener ses créatures vers le paradis solaire. Le pécheur va prier plus que d’habitude, se faire mal, se purifier pour répondre à l’attente de dieu. Il accomplira son devoir en promouvant la parole, incitant au baptême et combattant l’hérésie répandue par les suppôts du sans nom.
Revenir en haut Aller en bas
http://southparkunofficial.blogspot.com/
 
[Memoire] Lladrane: La confession
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [N]De Biecht (La Confession; Das Geständnis)
» corel Paintshop pro XI & probleme de memoire
» robert baratheon et confession
» Confession du Gardien
» Tournoi MEMOIRE 44 MARGIVAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Bibliothèque Cistercienne Sainte Illinda :: Textes de références : Mémoires-
Sauter vers: