{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [Mémoire] Korrigans : Les hérétiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Eilinn Melani
Oblate
avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: [Mémoire] Korrigans : Les hérétiques   Sam 20 Nov - 22:32

Citation :
Les hérétiques.

Les hérétiques sont des hommes, comme nous tous, mais qui ne pratiquent pas la même religion, où osent critiquer la sainte église Aristotélicienne.
Chaque Homme est crée par dieu, dans son infini bonté pour vivre dans les valeurs de la Vraie foi, vivre au quotidien l’amour et l’amitié Aristotélicienne, être généreux, donner de soi, faire preuve de conviction, de conservation, de justice, du plaisir et de tempérance, vivre selon les enseignements divulgués par les hommes d’églises, qui eux l’ont reçus de nos prophètes via des ouvrages ancestrales, des valeurs qui permettront aux jeunes fidèles de rejoindre le
paradis solaire une fois trépasser.

Les hérétiques eux, en ont curent des enseignements de nos prophètes, de l’amour que dieu leurs portent, vivant principalement dans les pêchés, soit en brigandant, volant les biens d’autrui en se laissant emporter par l’envie, où encore en servant d’autres « sectes » qui se disent « envoyées par le tout-puissant » qui se laissant quant à eux emporter par l’orgueil, croyant qu'ils sont au-dessus des lois divines, bafouant l’amour que dieu leurs portent pour l’utiliser à des fins personnels, se laissant emporter par l’avarice.

Les hérétiques sont donc, en générale, des hommes contournant où bafouant l’autorité, ainsi que les lois divines en passant par les valeurs et les vertus Aristotéliciennes en vouant leurs vie aux pêchés, sous différentes formes, se condamnant ainsi à la damnation éternelle sur la lune, lieu de l’enfer où chaque homme ayant trop vécu dans le pêché s’y retrouve sous une forme visqueuse, monstrueuse sous les ordres du pêché dans lequel ils ont le plus sévis.

La sorcellerie, où encore les insultes envers des hommes de dieu, des fidèles peuvent faire des croyants des hérétiques.

Les hérétiques sont chassés depuis la nuit des temps, traqués tels des bêtes pour les faire repentir de leurs fautes, mais certains, avides de pouvoir et de leurs fiertés, enrôler dans leur imaginations, croyant dur comme fer à leurs idées blasphématoires ne renonces pas, et au lieu de s’offrir une seconde chance de vivre au paradis dans la béatitude, préfèrent brûler sur le buché, lentement et souffrir le martyre, croyant encore une fois que leurs sacrifices renforcera leurs croyances, leurs actes, leurs idées, mais ne fait que accroitre le désire de les pourchasser, car dans leurs persistances, ils ont introduit dans le cœur des hommes là peur qu’ils se renforcent et viennent anéantir l’humanité, même si dieu a décidé de ne plus jamais intervenir dans le monde des hommes, trop de pêchés pourrait aboutir à la fin des temps.

En conclusion, les hérétiques sont des êtres méprisables, qui vives dans le pêché sans cesse, mais restent pas moins des hommes, et qu’il ont le droit à une seconde chance si ils se repentit, et retrouveront l’amour de dieu éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mémoire] Korrigans : Les hérétiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Bibliothèque Cistercienne Sainte Illinda :: Textes de références : Mémoires-
Sauter vers: