{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [Essai ] Anna_perenna Le Doute et la Foi

Aller en bas 
AuteurMessage
anna_perenna
Défunt/Fantôme
avatar

Nombre de messages : 280
Age : 31
résidence ds les RR : Dole
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: [Essai ] Anna_perenna Le Doute et la Foi   Ven 25 Mar - 16:30

Essai sur le doute et la foi.

Définition du doute
Le doute peut se définir comme " un manque de foi ".
Et la foi, comment la définir ?

Avoir la foi c'est croire, mais croire n'est pas une clef absolue car il faut définir ce en quoi l'on croit.
Le doute dans la religion aristotélicienne n'est pas la négation du Très-Haut, c'est une interrogation et la Foi n'est pas une certitude mais une conviction.
Avouons-le, tout le monde doute...

Citation :
Les humains qui le composaient étaient habités par le doute, restant aveugles à Son amour. Leurs larmes étaient sincères mais injustes. Ils ne demandaient qu'à être aimés de Lui, mais ne voyaient pas qu'Il le faisait déjà.
Création V, §2

...et heureusement, car vous le savez bien, seul le Très-Haut atteint la perfection et détient la Vérité.
Le doute...ce mot peut faire peur, parce que l'on pense bien souvent à tort qu'il est synonyme de manque de Foi... pas forcément... Il peut-être un allié précieux que l'on doit conserver farouchement parce que garant du maintient de notre Liberté.
Vous allez me dire, comment cela se fait-il que le doute puisse être une bonne chose ? Parce que justement, cette émotion nous garde de tomber dans une trop grande exaltation et ainsi nous évite de perdre toute contenance et réalisme.
Des tentateurs, il y en a partout et notamment en matière de spiritualité et c’est là, précisément que l'on doit faire jouer notre doute, pour arriver à déjouer le vrai du faux !
Si un jour nous nous trouvons face à une personne affirmant haut et fort détenir La Vérité, place au doute ! Comme vous le savez seul Le Très-Haut détient la Vérité, alors attention de ne pas se laisser entrainer dans un point de vue qui nous entraînerait inexorablement sur la mauvaise pente et vous ferez perdre la Foi.
Le doute et la Foi ne sont pas incompatibles, au contraire, douter dans la Foi est le moteur qui entraine l’enchaînement d’un pied devant l’autre, et ainsi, pouvons-nous continuer à évoluer, à chercher une résonance qui nous satisfera mieux, jusqu’au prochain doute…


Mais pourquoi doutons-nous ?

Chaque fois qu'une décision est à prendre, il y a doute. Le doute nous prémunit contre les croyances hérétiques et les jugements hâtifs, et plus est importante la décision, plus la torture de l'esprit est intense.
Il paraît donc normal que la décision de suivre Aristote et Christos, demandant un engagement total soit également accompagnée de doutes. Mais ces doutes ne pourraient-ils pas être une grâce, une protection ?


Comment vaincre le doute ?

Le doute est l’arme de la Créature-Sans-Nom, mais la Foi l’arme du Très-Haut qui nous permet de tuer le doute, de vaincre l’impossible. Face à n’importe quelle situation Dieu est au dessus, réjouissons-nous car sans problème il n’y pas de foi. Soyons heureux, car finalement, La Créature-Sans-Nom ne nous a-t-elle pas donné elle-même les armes pour la vaincre ?...car la seule occasion pour voir le pouvoir du Très-Haut se manifester c’est lorsqu’une situation difficile se présente devant nous.

Donc le doute a une valeur positive en soi ; et il en est de même avec la tentation. La tentation n'est pas un péché car Christos lui-même a été tenté...

Citation :
"Arrête-toi, Christos, fils de Giosep, car tu es fatigué. Si tu voulais, tu pourrais rebrousser chemin et rentrer chez toi sans t’épuiser."

C’était la créature sans nom, celle qui vivait dans l’ombre depuis les millénaires. Elle ne voulait pas qu’à travers Christos, la parole d’amour de Dieu se répande. Aussi avait-elle décidé de le corrompre afin de le détourner de sa juste mission. Si les racines de l’arbre noircissaient, alors celui-ci ne porterait jamais de fruits.

Christos répondit, sans se mettre en colère : " Va t’en, toi qui veux me perdre dans la paresse, je continuerai car le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ! "

Et la tentation de se reposer se dissipa en cet instant.
Vita de Christos chapitre V

...elle ne devient péché que lorsqu'on lui cède...et c'est là qu'interviennent la Foi et la solidarité du peuple aristotélicien.
Osons affirmer nos propres doutes et osons en parler à quelques personnes de confiance. Le doute se dissipera ou à défaut diminuera d'intensité si on le partage avec des gens de Foi. Ceux-ci porteront le fardeau avec vous, prieront et veilleront sur vous.
Avoir la Foi c'est utiliser un muscle qui se développe au fur et à mesure qu'il est exercé. Ceci est d'autant plus vrai que notre foi est placée dans le Très-Haut qui se montre digne de confiance et votre foi en Lui grandit encore.

Si un dicton populaire dit : " dans le doute abstiens-toi ", je me dis aussi, " dans le doute, obstine-toi."

A tous ceux et toutes celles qui doutent et qui perdent la foi je leur dis :
" priez, croyez en Dieu, croyez en la Sainte Eglise Aristotélicienne, ils viendront au secours de votre incrédulité."

En conclusion, je dirais que le doute va plutôt avec la Foi. Les rares passages du livre des Vertus qui mentionnent le doute concernent toujours les proches de Christos. Ce sont les disciples qui doutent... le fait qu'ils doutent ne les empêche pas d'être des disciples et ne les exclut pas du cercle des apôtres; le fait qu'ils sont disciples... ne les préserve pas du doute" .

De même, dans l'histoire de l'Église, on voit que les "grands" serviteurs du Très-Haut, ceux qui se sont consacrés corps et âme à la mission qui leur incomba, ont souvent vécu des moments de profonde angoisse. Ils se sont interrogés avec passion et tremblement sur le sens de leur vie, de leur action et de leur Foi. Les "douteurs" se rencontrent chez les croyants, non chez les incrédules; on a parfois le sentiment que le doute accompagne la foi, de même que l'ombre accompagne la lumière.



Alors...le doute est-il contre ou avec la Foi ?

La foi ne supprime pas le doute ; elle donne le courage de le combattre et la force de le maîtriser. Il devient alors semblable à un fauve dompté, toujours présent et dangereux, certes, mais muselé et vaincu. Le doute est avec la foi, en ce sens qu'il l'accompagne et qu'elle ne s'en débarrasse jamais complètement. Le doute est contre la Foi en ce sens qu'il l'attaque et menace de la détruire. Mais la Foi surmonte et endigue ce doute, et l'empêche de tout emporter.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Essai ] Anna_perenna Le Doute et la Foi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blog] Essai de fonds d'écran
» Mais qu'est ce qu'il essai de me dire ??
» petit comparatif........ essai littéraire amusant....
» [ACCEPTE - Période d'essai en cours] Trukk demande asile!
» Période d'essai terminée : Gray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Bibliothèque Cistercienne Sainte Illinda :: Textes de références : Mémoires-
Sauter vers: