{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [Mémoire] : Tadeus : Les Druides et l'Eglise, une relation complexe

Aller en bas 
AuteurMessage
uriel
Défunt/Fantôme
avatar

Nombre de messages : 7843
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: [Mémoire] : Tadeus : Les Druides et l'Eglise, une relation complexe   Lun 20 Sep - 11:52

Citation :
Les Druides et l'Eglise, une relation complexe

La Très Sainte Eglise Aristolienne est une et indivisible, elle à pour mission de délivrer le message du Très Haut ainsi que les enseignements que nous délivrer nos deux prophètes Aristote et Christos.

Cependant, certaines personnes se sont détourné du message divin en se condamnant pour l’enfer lunaire, il y deux principaux courants qui sont le Spinozisme qui suivent les enseignements de Daju l’apôtre hérétique qui à livrer aux romains Christos, puis les Aveorismes qui sont partisans d’une réforme et d’une « liberté » de culte. Malheureusement selon certain concordats ces deux courants sont tolérer même si la religion Aristolienne est la seule autorisée en tout point du royaume.
Mais outre ces deux courants hérétiques, ils existent des « cultes » régionaux comme par exemple en Bretagne, ce le druidisme.

I] Particularité Breton

Le Grand Duché de Bretagne est dans le monde temporelle une particularité puisqu’il est indépendant face au Royaume de France mais aussi au niveau des cultes, voici ce que dit la constitution du Grand Duché

Citation :
Article 5e : La foi
La Bretagne place sa foi dans la religion aristotélicienne ainsi que dans les croyances traditionnelles celtes. Nulle ne peut chasser l’autre, puisqu’elles forment un tout uni.

Ce qui provoque en Bretagne un certain conflit entre la vraie foi et les partisans des traditions celtiques, en plus du terrain spirituel où la religion et les croyances s’affrontent cela va sur le terrain politique où le Duc de Bretagne doit souvent calmer les deux camps. Mais aussi le Grand Duc qui est le représentant de tous les bretons.

II] Position de l’église

Comme il est dit dans le Très Saint Livre des Vertus dans le livre de la Création dans le chapitre VII « l’amour », Oane dit au Très Haut.

Citation :
7 "C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous de t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créés alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste."

8 "Nous sommes certes enchaînés à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour." Alors Dieu dit: "Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer ses semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes."

Ce qui montre bien que nous avons était créer par le Très Haut, qu’il à fait de nous ses enfants doté de son amour, il faut lui rendre grâce et le remercier de son amour. Donc pour la Très Sainte Eglise les croyances celtiques sont tolérer.

III] Les druides

Ils vénèrent la nature comme la mère de toute chose, que sans elle l’homme n’aurait pas existé. Voici ce qui est dit dans le préambule de la charte druidique (note de l’auteur : la charte est actuellement discuté par le Saint Office, le clergé breton mais à était validé par le Grand Duc de Bretagne)

Citation :
Parce que le druidisme célèbre Nature et s’inspire d’Elle dans toutes les périodes de la vie, dans la pensée, dans les paroles comme dans les actes. Que le peuple breton est attaché à sa terre, à ses traditions et à ses racines. Parce que les rites celtiques auxquels se rattachent les sciences druidiques sont la base de l’histoire de notre belle Bretagne, que nous peuple breton sommes comme ces milliers de ramifications que forment les racines d’un chêne. Enfants de la Terre et de la Lumière, il s’agit là de notre identité, de notre passé et de notre avenir, de ce pourquoi nous sommes et ce que nous deviendrons. Tels sont notre culture, notre patrimoine et notre histoire.

On peut qu’elle se base uniquement dans les traditions bretonne et proclament qu’elle guide les bretons dans l’avenir.

Nombreux d’entre eux et des sympathisants druidiques proclament que le druidisme est une religion. Cependant, si les néo-druides car le véritable druidisme à disparus ce sont des gens qui sont la religion qui ont voulu la combattre, disent que le druidisme est une religion cela est un schisme (note de l’auteur : comme cela à était fait récemment en Anjou avec la religion Angevine) et par conséquence une hérésie. Donc les plus modérer parmi eux ainsi que l’église parle d’eux en tant que croyance même si comme l’église elle bénit le mandat du Duc régnant ainsi que le règne du Grand Duc.

IV] Les différents entre l’Eglise et les Druides

Même si les Druides reconnaissant à demi mots qu’ils reconnaissent l’Eglise comme la seule religion officiel du Grand Duché, dans le livre I de leurs charte il est marqué.

Citation :
Les aspects polythéistes du druidisme proviennent du besoin des druides de mieux expliquer la Source. La perfection est une notion que l’âme humaine se représente très difficilement. Pour ce faire, cette entité supérieure est divisée en parties plus concrètes et plus assimilables, tels des avatars, afin de mieux se représenter et appréhender le concept dans son intégralité.

On remarque très souvent la fréquence des triples aspects que peuvent prendre ces avatars. Ce chiffre trois est d’une très grande importance pour les druides. Il est considéré comme sacré, car il représente l’équilibre parfait du monde. On parle alors de trinité celte, des trois visages que peut prendre la Nature, Mère de toutes les mères. Cette maternité est en effet tripartite, la Mère étant à la fois celle qui l'a été, celle qui l'est, et celle qui le sera.

Alors que Rome proclame le vrais message qui dit qu’il n’y a qu’un seul Dieu et qu’il est la perfection, les Druides disent que la nature à trois visages mais sont assez peu précis sur l’explication de cette trinité, même si l’église surveille de très près la moindre déclaration dessus.

V] Saint Jarkov figure bretonne revendiqué par tous.

Même si Saint Jarkov fut un grand serviteur de l’Eglise en tant que Grand Inquisiteur, il à fait de grande chose pour la religion.
Il fit un pacte avec les druides en disant que le druidisme ne pourra pas revendiquer la place qui revient légitiment à la Très Sainte Eglise, il permit à cette croyance d’exister et à permis d’interdire toutes autre religion hétérodoxe, il est également le père du droit breton moderne.

Même s’il fit bruler plus d’un hérétique et condamna toutes les attaques contre la Très Sainte Eglise, les druides le considèrent comme une figure patriotique qu’il convient de révérer.


Pour conclure, l’Eglise bretonne et les Druides se livrent surtout une bataille théologique, il arrive souvent de par la faute des druides en refusant de reconnaitre la primauté de la vraie foi cela risque de tomber en guerre de religion.
Revenir en haut Aller en bas
http://herbeviller.forumactif.com/forum.htm
 
[Mémoire] : Tadeus : Les Druides et l'Eglise, une relation complexe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Guide de l'Eglise
» Serment du Temple à l'Eglise
» Vos questions : Voie de l'Eglise
» L'organisation de l'Eglise
» Tournoi de Mémoire 44 à Ravenel (Oise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Bibliothèque Cistercienne Sainte Illinda :: Textes de références : Mémoires-
Sauter vers: