{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [Mémoire] : Psy_Barbie : La famille et l'amitié Aristotélicienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
uriel
Défunt/Fantôme
avatar

Nombre de messages : 7843
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: [Mémoire] : Psy_Barbie : La famille et l'amitié Aristotélicienne   Mer 11 Nov - 16:05

Citation :
La famille et l'amitié Aristotélicienne

Voici un essai sur les points communs et les différences entre la famille et l'amitié Aristotélicienne , en première partie je vais définir la famille , puis dans une deuxieme partie l'amitié et la communauté Aristotélicienne .


- Une famille , c'est plusieurs membres de différentes générations rassemblés par le même nom et par un lien de parenté . Elle apporte un patrimoine commun , parfois des biens matériels , mais et surtout censée apporter une protection , un réconfort moral et physique . La famille incarne l'amour envers ceux qui font partie de celle ci .

Les membres d'une famille ont différents rôles et statuts , qui se différencient par l'âge , le sexe , la filiation et aussi économiquement .

Elle doit favoriser le développement de ses membres , ceux ci sont les premières personnes que l'on va cotoyer , qui vont nous socialiser et nous éduquer . C'est aussi au sein de celles ci que l'on est censé apprendre une première forme de solidarité .

Malheureusement , il arrive que des drames surgissent ou que des différents séparent les membres d'une meme famille .

Mais une famille s'efforce généralement de préserver son patrimoine et de transmettre des traditions , des valeurs morales et religieuses.
Ces valeurs religieuses peuvent malheureusement être erronées , et la famille peut guider un homme vers une "mauvaise religion" , ce qui le mettrait en erreur .


- L'amitié Aristotélicienne apparait dans la communauté Aristotélicienne .
Une communauté représente un groupe de personnes qui intéragissent entre elles, partagent et utilisent des informations en relation avec leurs centres d’intérêts communs .

La communauté Aristotélicienne est donc une communauté de personnes , elles ont en commun une foi en le Très Haut et la passion de cet amour envers Dieu .

Les membres de l'amitié Aristotélicienne sont tous égaux face au Très Haut . C'est le bapteme qui permet d'y entrer , c'est le rite de passage à accomplir pour faire partie de la communauté Aristotélicienne .
Il purifie des vices passés et , par ce sacrement tous les membres deviennent égaux devant Dieu au rang de fidèles au lieu de rester simples croyants .

Adhérer à la communauté Aristotélicienne permet de vivre heureux et bien entouré par l'amitié , au coeur d'une solidarité importante et permet l'accès aux cotés de Dieu au Paradis .

Pour montrer que l'amitié Aristotélicienne est importante dans la vie des hommes , je vais citer un passage du deuxième livre des vertus , la vita d'aristote , Dialogues XII - L'ermite

[url de la vita d'aristote , dialogue XII - l'ermite : http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=4128 ]


Citation :
Aristote comprit alors qu'il avait affaire à un ermite.

Aristote : "Dis-moi, es-tu heureux ?"

Ermite : "Si je suis heureux ? Et comment ! J'ai tout ce qu'il me faut : l'eau de la rivière, des oliviers, un petit jardin. Et comme je ne suis pas maladroit de mes mains, je fabrique ce dont j'ai besoin. Je n'ai besoin de rien, ni de personne. Je suis parfaitement heureux."

Aristote : "Un homme ne peut pas se contenter d'une telle vie. Ou alors il n'est pas pleinement."

Ermite : "Balivernes ! Je suis le meilleur des hommes."

Aristote : "Comment le saurais-tu, toi qui ne connais pas les autres ? Etre un humain, c'est vivre selon la vertu. Et la vertu est une pratique qu'on ne peut exprimer qu'avec les autres. Tu vis bien certes, mais tu ne pratiques aucune vertu puisqu'il n'y a personne avec qui tu puisses la pratiquer. Tu vis comme un ours, indépendant. Mais a-t-on vu un ours faire preuve de vertu ? Tu n'es pas un homme heureux puisque tu n'es même pas un humain. Un humain a des amis, où sont les tiens ?"

Ermite : "Mes amis sont la nature, mes oliviers, mes légumes."

Aristote : "Une véritable amitié se fait entre égaux. Tu es donc l'égal d'un olivier : planté et immobile. Tu survis en marge de la Cité au lieu d'y participer comme le fait tout véritable humain. Je vais donc te laisser prendre racine, adieu !"



L'ermite ne pourra jamais être heureux au sens aristotélicien du terme, car il ne partage rien avec ses semblables . Il ne connaîtra jamais non plus l'amitié vu qu'il vit seul . Sans cette amitié et par son manque de vertu , il n'atteindra pas le Paradis solaire .

La relation d'amitié simple et non aristotélicienne est généralement définie comme une sympathie durable entre deux personnes. Elle naît de la découverte d'affinités ou de points communs : plus les centres d'intérêts communs sont nombreux, plus l'amitié a de chances de devenir forte. Elle implique souvent un partage de valeurs morales communes.
L'amitié Aristotélicienne n'a besoin que d'une grande passion pour l'amour envers le Très Haut pour aboutir . Elle a différentes formes , l'entraide , l'écoute réciproque, l'échange de conseils, le soutien .
L'amitié Aristotélicienne apporte tout ce dont l'homme a besoin et même plus que sa propre famille , elle lui montre le chemin de la vertu et l'aide à ne pas tomber dans le péché . Ce qu'une famille ne peut pas empecher , et peut même entrainer .


La famille et l'amitié Aristotélicienne sont deux choses semblabes et différentes à la fois , ce sont toutes les deux des communautées ayant pour but ( si rien n'empeche une bonne entente dans la premiere ) le développement des membres qui en font partie .
Cependant l'amour qui lie les membres de ces communautés est différent , pour la famille c'est l'amour entre ses différents membres , alors que pour la communauté Aristotélicienne , il s'agit de l'amour envers Dieu .
De plus l'amitié Aristotélicienne permet l'aboutissement du bonheur chez les hommes , elle permet aussi l'accès au Paradis solaire , ce que l'appartenance à une famille seule ne suffit pas .
Revenir en haut Aller en bas
http://herbeviller.forumactif.com/forum.htm
 
[Mémoire] : Psy_Barbie : La famille et l'amitié Aristotélicienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint lescure: de l'amitié aristotélicienne
» En mémoire d'une famille déchirée - Irwin O'Sullivan
» Sermons et messes
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Une famille de 78 habitants !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Bibliothèque Cistercienne Sainte Illinda :: Textes de références : Mémoires-
Sauter vers: