{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN

FORUM D'ARCHIVES DE L'ORDRE CISTERCIEN, RELIE AU JEU ONLINE LES ROYAUMES RENAISSANTS.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Calendrier des cérémonies  ConnexionConnexion  RomeRome  BerryBerry  Cistercian networkCistercian network  FORUM LIE AU JEU "RR" (pas la réalité)  

Partagez | 
 

 [Mémoire] Nell - Le don de soi

Aller en bas 
AuteurMessage
psy_barbie
Grand-Prieur
avatar

Nombre de messages : 2580
Age : 30
résidence ds les RR : en voyage
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: [Mémoire] Nell - Le don de soi   Jeu 4 Aoû - 19:53

Citation :
Essai sur le Don de soi.

Définition du don de soi :
Le don de soi source de notre bonheur
Se donner c’est se dépouiller, car pour donner il faut quitter ce que l’on donne. Le don de soi est un dépouillement de soi même.
Le don de soi est lié à notre bonheur car on ne peut être heureux que si on a fait cet acte d’humilité de se dépouiller en donnant le meilleur de soi même.
C’est cette attitude profonde qui est la clef de notre bonheur personnel, car il est le fruit d’une lutte permanente. On peut aussi imager cela de cette manière : le mouvement de la chute c’est le repli, et le mouvement de la grâce, c’est le déploiement, l’offrande.

Citation :
Livre des vertus :
Le don de soi, qui est la capacité de se sacrifier pour le bien d'autrui, que ce soit pour le reste de l'amitié aristotélicienne ou pour la société laïque, la république. Ce sacrifice est la conscience de la vie en communauté. Comme nous l'a aussi enseigné Arisote, le bon aristotélicien est celui qui aide son prochain en participant à la vie de sa ville. À l'opposé du don de soi se trouve l'orgeuil, qui consiste à croire que seul nous pouvons nous élever au dessus de tous et d'atteindre le statut de divin.
C’est pourquoi ce don de soi dans l’humilité exige une radicalité et une volonté dans l’intention. Il faut se donner parce que profondément c’est notre bonheur, c’est ce à quoi Aristote nous appelle en nous disant “ Va, vends tous tes biens et suis moi ”.
Cette radicalité du don de soi, l’Église nous le demande parce que le monde en a besoin.

Mais comment y arriver :

Pour y arriver il faut avoir compris que le très haut n’est pas méchant, qu’il ne nous veut pas de mal, la révélation c’est que le très haut est descendu pour nous chercher, ce n’est pas nous qui l’avons aimer le premier, mais c’est lui qui nous a aimé.

Le très haut veut notre bonheur, c’est un Père qui aime ses enfants, donnerait-il de mauvaises choses à ses enfants ?. Donnons lui notre liberté, notre confiance pour exprimer plus profondément le don de nous même.

Le don de soi est aussi un engagement qui passe par la découverte de notre misère, de notre orgueil. Car l’on ne peut offrir que ce dont on se sépare, on se dépouille.

Cela exige parfois un détachement de nos biens matériels qui ne font qu’astreindre notre liberté, un détachement du monde et de ses idées qui emprisonne notre liberté pour une destruction à petit feu de notre être spirituel. Car il ne faut pas oublier que l’on a une âme, et que sa nourriture c’est de faire la volonté du Père.

Arrêtons de vivre pour nous même ! l’ennui c’est de vivre pour soi-même, le renouvellement c’est de vivre pour l’autre.

Conclusion :

Le très haut nous a donner un moyen concret d’expression de notre don, c’est la charité, la bonté.
N’oublions pas que le très haut ne nous a pas crée parce qu’il avait besoin de nous, il nous a créer comme seul expression de sa bonté, l’amour est diffusif de soi.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mémoire] Nell - Le don de soi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournoi de Mémoire 44 à Ravenel (Oise)
» [Blog] A la mémoire d'un membre...
» Mémoire sur les Mines - Ouvrage -
» Baptême de Nell
» Aide pour mémoire: la propagande et la désinformation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{JEU ONLINE} ARCHIVES DE L'ABBAYE SAINT-ARNVALD DE NOIRLAC, MERE DE L'ORDRE CISTERCIEN  :: Bibliothèque Cistercienne Sainte Illinda :: Textes de références : Mémoires-
Sauter vers: